Ferry entre Cherbourg et l'Irlande : 16 migrants enfermés dans un camion

16 personnes qui ont embarqué illégalement Depuis Cherbourg, en Normandie à bord d'un ferry ont été retrouvées par hasard dans la remorque d'un camion à Rosslare, en Irlande, port d'arrivée.  La remorque était scellée. Les découvertes de ce type se multiplient depuis quelques mois. 
A Rosslare où les 16 personnes ont été retrouvées
A Rosslare où les 16 personnes ont été retrouvées © Niall Carson/Press Association Images /maxppp
Seize personnes ont été découvertes enfermées dans une remorque d'un camion sur un ferry en provenance de France et en direction de l'Irlande, a rapporté, ce jeudi 21 novembre 2019, la compagnie maritime Stena Line.

Cet incident intervient quelques semaines après la découverte des corps de 39 migrants vietnamiens dans un conteneur près de Londres. Lors d'un autre incident, mardi, l'équipage d'un ferry de la compagnie DFDS a découvert 25 migrants dans un conteneur réfrigéré dans un bateau se rendant en Grande-Bretagne.
    

Remorque scellée


Les 16 clandestins se trouvaient sur un ferry parti de Cherbourg,en Normandie, en direction du port irlandais de Rosslare.

C'est "lors d'une inspection de routine" mercredi, vers 21h00, qu'"un de nos employés a découvert 16 personnes dans une remorque scellée", a expliqué dans un communiqué Ian Hampton, directeur de la communication de Stena Line.

Selon lui, tous les passagers clandestins, dont la nationalité n'a pas été précisée, semblent être en bonne santé. La compagnie maritime dit avoir pris contact avec les autorités et les services d'immigration de Rosslare, le port irlandais où le navire doit accoster dans l'après-midi.
La police irlandaise ne s'est pas encore exprimée sur cette affaire.
 

De plus en plus de tentatives


Depuis 2018, les tentatives de traversée de la Manche se sont multipliées.
Fin octobre, les corps de 39 migrants vietnamiens avaient été retrouvés enfermés dans un camion frigorifique près de Londres. Le conteneur les transportant était arrivé par un ferry en provenance de Zeebruges, en Belgique.

Eamon Harrison, accusé d'avoir fourni le conteneur en question, a comparu jeudi devant un tribunal de Dublin, qui a examiné sa demande d'extradition émise par le Royaume-Uni. 

Poursuivi pour 39 homicides involontaires, trafic d'êtres humains et aide à l'immigration illégale et blanchiment d'argent, M. Harrison devra de nouveau faire face au tribunal irlandais le 12 décembre, l'audience ayant été ajournée. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration