C'est sûr, l’EPR de Flamanville démarrera en 2023 après 11 ans de retard

EDF est confiant. L'EPR de Flamanville, dans la Manche, va démarrer en 2023. Après 15 ans de travaux et moult péripéties, l'électricien vise une mise en service dans 18 mois. D'ici là, il reste encore quelques étapes à franchir pour l'opérateur.

L'EPR de Flamanville, dans la Manche va enfin démarrer. EDF se veut confiant. Après 15 ans de travaux et de multiples rebondissements, l'électricien annonce la production des premiers mégawatts de la  centrale normande pour la fin de l'année 2023. Mais auparavant, il reste encore quelques étapes à franchir pour EDF. Notamment l'étape importante du chargement du combustible qui devrait se faire au 2ème trimestre 2023.  

Avant de charger le combustible, il y a différentes étapes. On doit finir les installations, avec notamment les activités de soudage sur le circuit secondaire principal. La turbine de 1 650 mégawatts de la centrale sera la plus grosse jamais construite en France. La puissance fournie par le réacteur de Flamanville pourra couvrir la consommation annuelle d'une ville comme Paris.

Alain Morvan

Directeur du projet Flamanville 3

Alain Morvan précise que " Flamanville est aujourd'hui plus proche d'une centrale en exploitation que du chantier"" Au premier trimestre 2023, nous allons faire des essais d'ensemble, notamment le remplissage du circuit, la montée en puissance et en température, pour tester l'ensemble des circuits jusqu'au lancement de la turbine. Toutes les équipes sont concentrées sur l'objectif d'un chargement au 2ème trimestre 2023 et une production des premiers mégawatts sur le réseau avant la fin de l'année 2023".

Pour démarrer, EDF devra réaliser ces derniers travaux et obtenir l'autorisation de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). EDF affirme également avoir tenu compte des problèmes de fuite de combustibles rencontrés sur un EPR qu'elle a construit dans le sud de la Chine. " Nous allons installer de nouveaux assemblages de combustibles en périphérie du cœur de Flamanville, de manière à éviter les problèmes rencontrés sur l'EPR de Taishan" précise Alain Morvan, le directeur de Flamanville.

La fin d'un chantier hors norme 

3 000 personnes travaillent encore aujourd'hui sur le chantier de la centrale. Les premiers travaux de l'EPR de Flamanville datent de 2007. A l'époque, EDF évoquait un chantier de 5 ans et une facture de 3,3 milliards d'Euros. Après 15 années et de multiples rebondissements, le chantier touche à sa fin et il aura couté 19 milliards d'euros, selon une estimation de la Cour des Comptes en 2020.

En février 2022, le Président Emmanuel Macron avait annoncé un programme de construction de six autres EPR sur le territoire national, avec une étude pour huit de plus.