Gendarme renversé volontairement dans la Manche : un jeune homme de 19 ans écroué

images d'archives / © JY Gelebart
images d'archives / © JY Gelebart

Un gendarme de la Manche a été blessé au bassin par le conducteur d'un véhicule qui refusait de s'arrêter lors d'une opération de Gendarmerie, le 15 janvier 2020 près d'Avranches. L'homme de 19 ans interpellé le 4 février à Pleurtuit (35)a été écroué.

Par L.A / AFP

[Mise à jour] : Le jeune homme de 19 ans originaire d'Ille-et-Vilaine a été interpellé à Pleurtuit par la section de recherche de Caen mardi 4 février. Présenté le 6 février au matin devant le magistrat instructeur, le mis en cause était mis en examen pour tentative d’homicide volontaire sur
dépositaire de l’autorité publique et placé sous mandat de dépôt.


Un gendarme de la Manche a été blessé vers 22 heures mercredi 15 janvier 2020, lors d'une opération durant laquelle il tentait de stopper un véhicule.

A Avranches, des gendarmes repèrent un véhicule volé et demandent à son conducteur de s'arrêter. Celui-ci refuse, les militaires jettent alors des "stop sticks", des sortes de herses, sur la chaussée pour l'obliger à obtempérer. Le véhicule contourne les obstacles et percute un des gendarmes. La tête du militaire a frappé le pare-brise et il a fini sa chute au sol.

Ses collègues ont alors fait alors usage de leurs armes, a-t-on expliqué à l'Agence France Presse. Ils ont tiré pour l’un à deux reprises et pour l’autre à quatre reprises, selon le communiqué du parquet de Coutances. Ces tirs ont brisé la vitre arrière et une vitre latérale du véhicule.

Une enquête en flagrance pour tentative de meurtre d’une personne dépositaire de l’autorité publique a été confiée par le parquet de Coutances en co-saisine à la section de recherche de Gendarmerie à Caen et la brigade de recherche de la compagnie d’Avranches .

Le gendarme blessé au bassin a été transporté à l'hôpital d'Avranche. Ses jours ne sont pas en danger.


 

Sur le même sujet

Les + Lus