Grandes marées : la pêche à pied s’offre de nouvelles règles dans la Manche

Les pêcheurs à pied doivent respecter une nouvelle réglementation s’ils veulent participer sans souci aux premières grandes marées attendues dans la Manche le week-end du 27-28 février.

Eviter de partir seul(e) et penser à prendre son téléphone et les numéros d'urgence
Eviter de partir seul(e) et penser à prendre son téléphone et les numéros d'urgence © Leyla Vidal/Maxppp

Changement de rituel il y aura ou la sentence tombera. Ils ne pourront pas se contenter de suivre les indications passées. Armés de bobs et autres casquettes vissés sur la tête, sac à dos et autres contenants sous le bras, épuisettes ou râteaux dans une main, les pêcheurs à pied partant à l’assaut des grandes marées du week-end dans la Manche devront être au fait de la nouvelle réglementation fixée par arrêté le 22 février pour éviter les mauvaises surprises. Focus sur trois grands points.

Changement de taille pour le râteau

De 35 centimètres, ce dernier est ramené à 20 centimètres de large. Que vous réduisiez la taille du vôtre ou en achetiez un neuf tout est possible. Néanmoins, ses dents doivent mesurer au maximum 7 centimètres avec un écartement de 2 centimètres.

C'est une mesure d'ordre environnemental, mais je ne pense pas que passer de 35 à 20 centimètres change grand chose. Peut-être que le râteau abîmera moins, mais le cœur du problème est pour moi la fréquentation. Il y aura toujours entre 2000 et 2500 personnes à Bretteville par exemple. Tant qu'on ne trouvera pas une solution pour desserrer pas un peu la pression rien ne va fondamentalement changer.

Jean Lepigouchet, président du Comité 50 de la pêche maritime de loisirs

Ce râteau peut être utilisé pour pêcher les coques (500 individus), les palourdes bleues ou européennes (100 individus), mais il est interdit pour les praires. La baleine de parapluie et la pêche au grappin sont toutes deux prohibées.

Obligation de replacer les pierres

C’était une demande de longue date portée par le comité 50 de la pêche maritime de loisirs, c’est désormais validé. L’article 7 du nouvel arrêté indique que "les pierres retournées doivent être replacées dans leur position initiale." Le non respect de cette mesure est désormais considéré comme une infraction et sanctionné d’une verbalisation.

Interdiction de certaines pratiques

D’une part, les algues sur les pierres ne peuvent plus être arrachées, d’autre part, les herbiers de zostères doivent également être préservés.

Si les premières grandes marées de l’année s’annoncent ce week-end avec des coefficients de 96 samedi, 104 dimanche, 106 lundi et 105 mardi et que certains pourraient être frustrés car les conditions idéales flirteront avec le couvre-feu, il faudra évidemment le respecter. Le masque n’est quant à lui pas obligatoire sur la plage.

La préfecture appelle notamment à la vigilance et dresse une liste de recommandations. Avant toute sortie en mer ou sur le littoral, les pêcheurs sont invités à vérifier la météo, les coefficients et les horaires de marée, à ne pas sortir seul et à informer leurs proches de leurs intentions au préalable ainsi qu'à prendre un téléphone pour alerter les secours. Se fixer une heure d’arrivée et de départ est également conseillé. En cas de besoin, un numéro de téléphone à connaître : le 196 - les secours en mer ou sur canal 16 de la VHF.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche loisir sorties et loisirs grandes marées mer nature