Comment fabrique-t-on les confettis ? : gros succès pour le poisson d’avril carnavalesque

Peut-être avez-vous vu dans notre JT du dimanche 1er avril, un reportage étonnant et loufoque sur la confection des confettis du Carnaval de Granville par le comité d’organisation ? Ce Poisson d’avril a déjà été vu 30 000 fois sur les réseaux sociaux et les partages continuent...

L'idée a germé dans l’esprit de notre journaliste en poste au bureau du Sud Manche et de celui d’un membre actif du comité d’organisation, Arthur, 30 ans. La présidente du Comité d’organisation, Antonina Julienne a tout de suite adhéré à l’idée. Tout comme de nombreux bénévoles.


Le poisson d'avril fait toujours recette 

Arthur n’en revient pas : "c’est génial, c’est trop drôle, des amis de mes parents y ont cru ! » se réjouit Arthur. « Ce Poisson d’Avril est dans la droite lignée du Carnaval" ajoute-t-il. Tout le long de ce week-end de Pâques, la présidente du Carnaval de Granville Antonina Julienne comptait le nombre de vues qui ne cessaient de croître : "C’est vraiment énorme ! Quel succès !! ", elle n’en revient toujours pas.

Un décor monté en 3 heures

Une fois la date de tournage fixée au lundi soir 18 mars, il a fallu préparer le décor. "Nous avons transformé l’ancien local EDF où se tiennent les réunions du Comité d’organisation en studio de cinéma". Il faut aussi vite trouver les accessoires. Par exemple, la vitrine pour les expériences était utilisée à l’origine par une amie ancienne restauratrice et vendeuse de crêpes. Le "spectromètre de masse " est une boîte à UV pour manucure. "On a fait avec les moyens du Bord " ajoute Arthur. Les costumes étaient ceux du bar de la dernière édition du carnaval. Les tenues des ouvriers, récupérées sur une brocante par son grand complice David.