“On peut battre n'importe qui” : les supporters Granvillais se mettent à rêver

Coupe de France (32ème) Granville / Bordeaux Johan Gallon (entraîneur Granville) / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Coupe de France (32ème) Granville / Bordeaux Johan Gallon (entraîneur Granville) / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Les joueurs de l'US Granville ont fait vibrer leurs supporters dimanche 7 janvier 2018. Les Granvillais ont réalisé l'exploit de sortir les Girondins de Bordeaux de la Coupe de France par 2 buts à 1. Un match incroyable que les supporters ne sont pas prêts d'oublier :

Par L.A.

Les supporters granvillais se prennent à rêver ...

Ce lundi à Granville, les supporters de foot se repèrent à l'immense sourire qui parcourt leur visage. Même le froid ne parvient pas à refroidir les coeurs des fans du football granvillais. "On a vécu quelque chose d'extraordinaire", précise Sébastien Amaury sur le port de pêche, "c'est une joie intense, c'est indescriptible, hein, l'adrénaline monte direct. On est tous les samedis au stade tous les quinze jours, mais y a pas grand chose qui peut nous procurer autant d'émotion". 
"Quand j'ai vu le match, je n'en revenais pas. A la dernière minute, j'y croyais pas" renchérit Christophe Catherine, patron pêcheur.

Au bar tabac, les supporters se prennent à rêver : "on peut battre n'importe qui", annonce Pépère le patron, "on a battu Bordeaux, pourquoi pas Metz, pourquoi pas Saint-Etienne ?"

Ce soir, le nom de l'adversaire de l'US Granville sera connu. Une nouvelle histoire de football pourra commencer...

Le résumé du match US Granville - Girondins de Bordeaux par Tony Théault

Quelques minutes après la victoire, le joueur de Granville Tony Théault réalise l'exploit de son équipe : "c'est génial", dit-il, "être mené 1-0 jusqu'au bout du bout du temps additionnel et on marque le 1-1, là-dessus, c'est déjà génial et en plus derrière on arrive à scorer en prolongation, c'est un scénario génial" .  

Le match a été difficile pour les granvillais, ce que confirme Tony Theault : "ouais, après on fait une super première mi-temps, je trouve qu'on aurait mérité de mener à la pause. Bordeaux mène sur quasiment leur seule occasion. Nous on a loupé un pénalty et deux-trois occasions. C'était le gros regret de la première mi-temps. Après, en deuxième mi-temps ça a été plus compliqué pour nous, on a baissé un peu physiquement mais on n'a pas lâché et jusqu'au bout on y a été".  Jusqu'à la victoire, 2 à 1.


Revivez le match avec le tweet live réalisé dimanche :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dieppe : concertation et réunions pour les "ruthmes scolaires"

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés