Granville : des carnavaliers bravent le couvre-feu pour "une action masquée" pleine de poésie

Ce week-end de la Saint-Valentin devait se tenir la 147ème édition du Carnaval de Granville. Cette nuit, des anonymes ont déversé deux tonnes de confettis noirs dans les rues. Un acte "poétique" à mi-chemin entre la rebellion contre le couvre-feu et l'expression d'un moral en berne. 

Masqués, ils ont bravé le couvre-feu pour cette action "poétique", selon leurs revendications.
Masqués, ils ont bravé le couvre-feu pour cette action "poétique", selon leurs revendications. © DR

Le carnaval de Granville c'est un spectacle de couleurs vives. Il y a des rires, de la musique, des tambours, des cris et des scènes de liesse au passage des chars lors de la grande parade. La ville est pendant 4 ou cinq jours baignée de confettis : des rouges, des jaunes, des bleus, des verts, des oranges, et des roses... Les gens rient, se parlent, plaisantent, font connaissance. Un bain de vie sociale, tout ce qui nous manque aujourd'hui, en pleine crise sanitaire. 

Alors, au cours de cette nuit, du 13 au 14 février 2021, aucun bruit n'a dérangé la quiétude granvillaise. Comme toutes les communes de France, les rues étaient désertes depuis 18 heures. Seul le miaulement d'un chat peut troubler la quiétude des rues pavées, vides. 

L'esprit du Carnaval est-il pour autant mort avec l'édition 2021, annulée dès le mois d'octobre? a priori, non. Granville veut se souvenir.

Pour pleurer le carnaval, un groupe anonyme a mené une action discrète et poétique, cette nuit à Granville.

DES CARNAVALIERS MASQUÉS 

Des carnavaliers masqués qui ont bravé le couvre-feu le temps de laisser les traces de leur passage dans la ville. Ce groupe nous a envoyé quelques photos et ces  quelques lignes, en guise de signature. 

"En ce matin d’un dimanche de St Valentin, une action poétique est venue recouvrir les rues et places de Granville. Deux tonnes de confettis noirs ont été déversées : Cours Jonville, Place Cambernon, Rue des Juifs, Rue Saint Sauveur."

 

masqués et déguisés
masqués et déguisés © DR
 "Une ville recouverte des confettis de la nuit, pour ne pas oublier ce qui est, ce qui se tapit dans l’ombre", indique leur communiqué de presse
"Une ville recouverte des confettis de la nuit, pour ne pas oublier ce qui est, ce qui se tapit dans l’ombre", indique leur communiqué de presse © DR
Dans la nuit, ils ont bravé le couvre-feu
Dans la nuit, ils ont bravé le couvre-feu © DR
"N’aie pas peur, ne laisse pas ta peur et la mienne mener le bal, laisse papa et maman te montrer le chemin, les baloches de bamboches qu’on voudrait réduire à peau de chagrin. "
"N’aie pas peur, ne laisse pas ta peur et la mienne mener le bal, laisse papa et maman te montrer le chemin, les baloches de bamboches qu’on voudrait réduire à peau de chagrin. " © DR
"Aujourd’hui nous sommes en deuil, le Roi est mort vive le roi !! 
Je suis, tu es, il est… nous sommes Carnaval. 
Confettis Noirs d’un Carnaval Blanc."
"Aujourd’hui nous sommes en deuil, le Roi est mort vive le roi !! Je suis, tu es, il est… nous sommes Carnaval. Confettis Noirs d’un Carnaval Blanc." © DR
"Aucun balai mécanique des nettoyeuses, des laveuses en furies, ne cleaneront notre désir d’être au monde. Passe ton chemin balayeur des villes et laisse les confettis attraper ton cœur."
"Aucun balai mécanique des nettoyeuses, des laveuses en furies, ne cleaneront notre désir d’être au monde. Passe ton chemin balayeur des villes et laisse les confettis attraper ton cœur." © DR

 

Un moment de poésie pour raconter notre tristesse collective, le deuil d’un carnaval avorté. Les larmes d’un roi sans peuple, d’un peuple à qui on a ôté la fête et le plaisir d’être ensemble. 

Carnavaliers masqués

Et pour comprendre, peut-être faut-il se replonger juste quelques secondes dans l'ambiance de ces déambulations fantasques imaginées depuis la nuit des temps pour oublier nos soucis et nos chagrins de mortels. Séquence nostalgie, dans ce tweet du compte officiel du Carnaval de Granville, publié ce dimanche.

Le carnaval 2021 est mort. Vous connaissez la suite? Vive le carnaval ! 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
carnaval événements sorties et loisirs