Jacques Prévert et Alexandre Trauner: la statue de la discorde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elise Ferret .

Jacques Prévert assis sur un banc à côté de son ami Alexandre Trauner. La statue est là depuis quelques semaines dans un parc municipal situé à mi-chemin entre la tombe du  poète et sa maison. La sculpture n'est pas au goût des héritiers des deux hommes illustres. Ils demandent son retrait.  

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
"Quand je ne serai plus il n'ont pas finit de déconner.Ils me connaîtront mieux que moi-même" . C'est une citation de Jacques Prévert que l'on peut lire à l'entrée de sa maison à Omonville la petite dans la Manche. A l'heure actuelle, l'homme doit sans doute se retourner dans sa tombe où il repose depuis bientôt 40 ans.

En effet, une statue à son effigie le représentant sur un banc, aux côtés de son ami Alexandre Trauner défraie la chronique dans cette petite localité de 150 habitants. "Tous ces journalistes, la radio, tout ce bruit dans notre petite ville tranquille..." soupire le maire Jean-Pierre Chardot. Tout a commencé avec un communiqué de presse, publié par les héritiers des deux hommes. Ils évoquent une caricature de leurs ancêtres. "Ces sculptures, qui constituent des caricatures de Jacques Prevert et d'Alexandre Trauner, ont été installées dans un lieu public sans leur consentement et sans même qu'il soient consultés, voire avisés, par les personnes disposant d'un tel pouvoir." 

Ils menacent aussi de retirer le droit d'utiliser le nom de Jacques Prévert et Alexandre Trauner à la commune et au département. "Madame Eugénie Bachelot Prevert et Monsieur Didier Naert, qui ne peuvent que regretter de telles opérations sans aucun rapport avec l'art, la personnalité et l'oeuvre de Jacques Prevert et d'Alexandre Trauner, interdisent désormais à quiconque, tant de la Mairie d' Omonville La Petite que du Département de se prévaloir du nom de Jacques Prevert et d'Alexandre Trauner, à quelque titre que ce soit."

La maison de Jacques Prévert ne portera-t-elle plus son nom actuel? Le département, qui est propriétaire des lieux, tente de se poser en médiateur. "Nous ne pouvons contraindre la commune à retirer la statue contrairement à ce que voudraient les héritiers. En revanche nous allons tenter de réunir tout le monde autour d'une table pour discuter calmement. Ce serait dommage de devoir renoncer à ce patrimoine." commente Catherine Brunaud-Rhyn, vice-présidente en charge de la culture au département.


Reportage Elise Ferret, Claude Leloche, Patrick Mertz et Joel Hamard

durée de la vidéo: 02 min 08
Familles Prévert et Trauner contre statue / Osmonville-La-Petite
Jean-Pierre Chardot: Maire d'Omonville la petite
Catherine Brunaud-Rhyn: vice-présidente en charge de la culture
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité