Cet article date de plus de 5 ans

La dune de Gouville-sur-Mer bientôt plus qu'un souvenir ?

Depuis plusieurs années, la mer grignote la dune de Gouville-sur-Mer. Avec le coup de vent du week-end dernier, elle a encore gagné un mètre sur la terre. Les premières habitations seront bientôt à portée de vagues.
A Gouville-sur-Mer, certains estivant réguliers vivent leurs vacances comme si c'était les dernières. "Tous les jours on profite des derniers bons moments où on peut encore accéder à la mer parce que le jour où il n'y aura plus de camping, on n'aura plus de bateau, on n'aura plus de tracteur et on sera contraint d'abandonner la pêche", raconte Claude Meyer, propriétaire d'un mobil-home. Le dernier fort coup de vent survenu le week-end dernier a encore un peu plus rongé la dune : la mer a gangé près d'un mètre sur la terre.

Cette érosion dure depuis des années mais elle semble à présent proche de son terme. "La prochaine tempête, avec une grande marée, je me demande ce qui va se passer mais on va prendre les mesures nécessaires même si on doit être en dehors des clous", affirme le maire, Erick Beaufils. La municipalité souhaite depuis longtemps poser des enrochements. Mais cette solution a été systématiquement retoquée par les services de l'Etat. En cas d'urgence, la préfecture suggère de recharger la dune… avec du sable.

Or, le temps presse et l'heure semble déjà à l'urgence. Au nord, il ne subsiste qu'un mince rempart de sable pour protéger la route et les deux terrains de camping. Les premiers mobile-home seront bientôt à portée de vagues.

Reportage de Pierre-Marie Puaud et David Frotté
Intervenants:
- Claude Meyer, propriétaire d'un mobile-home
- Erick Beaufils, maire de Gouville-sur-Mer

durée de la vidéo: 01 min 53
La dune de Gouville-sur-Mer bientôt plus qu'un souvenir ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société