• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La nouvelle réglementation européenne menace-t-elle la pêche du bar?

La commission européenne a décidé d'augmenter la taille minimale autorisée pour la pêche du bar afin de maintenir un stock. Au 1er septembre, les poissons pêchés devront mesurer 42 cm contre 36 aujourd'hui. Les pêcheurs s'inquiètent.

Par Julien Elie

40%. C'est la baisse du chiffre d'affaire que craignent certains pêcheurs suite à une décision de la commission européenne. Cette dernière prévoit la hausse de la taille minimale autorisée pour la pêche du bar. Un poisson qui pouvait, jusqu'à présent, être capturé dès qu'il dépassait les 36 centimètres devra atteindre les 42 centimètres dès le 1er septembre.

Cette annonce, qui vise à préserver les ressources halieutiques, a déclenché une véritable polémique parmi les professionnels de la mer. 

La Basse-Normandie est particulièrement touchée par cette future législation puisque le bar est la deuxième espèce pêchée dans la région, soit un chiffre d'affaire de 2,5 millions d'euros.

Deux tiers des bateaux seraient impactés


Cette nouvelle réglementation intervient quelques mois après les quotas et la fermeture totale de la pêche du bar pour un certain type de chalutier. L'objectif est de maintenir le stock de ce poisson dans la Manche et la Mer du Nord. Les pêcheurs ne sont pas contre les démarches pour préserver l'espèce mais doutent de la pertinence de cette mesure.

Chaque année, 200 Tonnes de bar sont pêchés en moyenne par les marins professionnels bas-normands. Sur 450 bateaux, près de 300 seraient concernés par cette nouvelle réglementation.

Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Fabien Fougère 

Intervenants:

-Yseult Perrée, trieuse et vendeuse de la pêche du Jusant II
-Philippe Gérard, patron marin pêcheur sur L'Evolution
-Raphaël Sauvé, adjoint au directeur de l'organisation de producteurs marins pêcheurs de Basse-Normandie

La pêche au bar va t-elle être menacée ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Du soleil pour le début d'Archéo Jazz 2019

Les + Lus