Les deux girafons du zoo de Champrépus, un espoir pour l'espèce

Le zoo de Champrépus dans la Manche a eu la joie d'annoncer la naissance de Vickie et Violette, deux girafons ce printemps. Des naissances d'autant plus réjouissantes qu'il s'agit de deux femelles d'une espèce en voie d'extinction.

Elles sont les nouvelles attractions du zoo de Champrépus, près de Villedieu-les-Poëles dans la Manche. Vickie et Violette sont nées le 15 mars et le 11 avril, après 15 mois de gestation assurées par leurs mères Kissa et Panambi. "Des naissances rares", assure l'équipe du zoo. 

Ces girafons mesurent déjà 1,80 mètre à la naissanceCela n'empêche pas le reste du troupeau de les regarder de haut... en les dépassant d'environ 3 mètres. 

Agées de tout juste quelques semaines, ces deux "petites" girafes femelles sont surveillées de prèsLeurs premiers instants sont sources de bonheur mais aussi de tension. "Cela a été compliqué parce qu’au début pour Vickie, explique Véronique Darrieulat, Directrice du zoo de Champrépus . Le petit girafon ne tétait pas sa mère. Donc, on a dû faire un complément avec des biberons. Cela a été une période un peu stressante pour nous et comme tout s’est bien passé on l’a appelé Victoire, Vickie en diminutif".

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Le zoo de Champrépus dans la Manche a eu la joie d'annoncer la naissance de Vickie et Violette, deux girafons ce printemps. Des naissances d'autant plus réjouissantes qu'il s'agit de deux femelles d'une espèce en voie d'extinction. ©France Télévisions

Une victoire pour la préservation de l’espèce

Vickie et Violette appartiennent à une sous-espèce extrêmement menacée originaire d'Afrique de l'Ouest. Des girafes de Kordofan du nom d'une ancienne région du Soudan.

Chassée par les braconniers et les conflits armés, cette sous-espèce ne compte plus que 1 400 individus en liberté dans le monde entier.

"Cette espèce a déjà disparu de plusieurs pays, souligne Anthony Dabadie, Directeur zoologique et scientifique du zoo. Il y a donc un véritable enjeu, surtout que sa population européenne captive est aussi assez réduite." 

L'arrivée de deux femelles est "un espoir et une excellente nouvelle pour le programme européen d’élevage de cette sous-espèce de girafe qui est en Danger Critique d’Extinction", se réjouit l'équipe du zoo. 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité