Limitation à 80 km/h: branle-bas de combat sur les routes de la Manche avant le 1er juillet

Publié le Mis à jour le

Le 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée  passe de 90 à 80 km/h. Quelques jours avant la date fatidique, les services des routes sont sur le pont pour changer tous les panneaux. Et dans la Manche, la tâche est ardue.

La mesure est loin de faire l'unanimité. Mais malgré le vent de fronde qu'elle a suscité ces dernières semaines, notamment chez les motards, elle entrera bel et bien en vigueur ce dimanche 1er juillet. Alors, un peu partout en France, les agents des routes sont sur le pont pour changer plusieurs centaines de panneaux sur le réseau secondaire. Rien que pour la Normandie, il faut en remplacer 555.
 
Et dans la région, c'est dans la Manche que la charge de travail est la plus importante. Elle occupe en effet la deuxième place du podium français des départements les plus fournis en petites route, derrière la Dordogne. "Il y a à peu près 7800 kilomètres de routes départementales dans la Manche, c'est un réseau très maillé", explique Yvan Le Cann, chef du service routes et sécurité routière de la Manche.

Le coût du changement des panneaux (fourniture et pose) est estimé à 12 000 euros. Ces panneaux, les usagers de la route ne les découvriront que ce dimanche. Pour l'instant, ils sont masqués en attendant l'entrée en vigueur de la nouvelle limitation de vitesse.


Reportage d'Alexandra Huctin et Emilien David
 
Changement des panneaux dans la Manche


Intervenants:
Gilbert Haupais, technicien du service routes de la Manche
Yvan Le Cann, chef du service routes et sécurité routière