• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Manche : un kayak à la dérive et vide retrouvé au large de Saint-Martin-de-Bréhal

Un hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité Civile, stationné à Granville (Manche), a été engagé, dimanche 21 avril 2019. / © Pixabay
Un hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité Civile, stationné à Granville (Manche), a été engagé, dimanche 21 avril 2019. / © Pixabay

Un kayak à la dérive et vide au large de Saint-Martin-de-Bréhal, a été signalé dimanche 21 avril. Un dispositif important de recherche a été engagé par la préfecture maritime de la Manche. À 20h45, la personne à bord n'a pas été retrouvée. L'enquête reste ouverte.

Par OA

Aux alentours de 14h30 dimanche 21 avril 2019, un kayak a été signalé à la dérive et vide au large de Saint-Martin-de-Bréhal (Manche) par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Jobourg.
 

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord déploie un dispositif de secours important : un hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile survol les lieux, trois canots de sauvetage de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) sont également mobilisés.
 

Fin des recherches mais l'enquête reste ouverte


Rapidement, un bateau, une vedette à moteur, trouve une pagaie à la dérive et une casquette.

Les recherches se poursuivent dans la journée. Un hélicoptère Caïman de la Marine nationale est mobilisé et des recherches à terre sont menées par le tracteur de la SNSM de Saint Martin de Bréhal. La gendarmerie de la Manche envoie des patrouilles pour identifier la personne potentiellement disparue.

À 20h45, la préfecture maritime cesse les recherches "faute d'inquiétude formulée", comme elle l'explique dans un communiqué. Elle a également tweeté, hier soir, sa décision : "Faute d'éléments nouveaux arrêt des recherches-enquête en cours".
 

Une enquête de la gendarmerie reste toutefois ouverte.

Rappel de la Préfecture maritime de la Manche

"Pour pratiquer les loisirs nautiques en sécurité, il est recommandé de prendre connaissance de la météo, de pratiquer à plusieurs et d'être équipé de matériel de communication", extrait de son communiqué du dimanche 21 avril 2019.

Sur le même sujet

Histoire de se balader La normandie en plein air - mai 2019

Les + Lus