Manche : l’alerte à la bombe était un canular

© Anthony Gibert, Facebook
© Anthony Gibert, Facebook

Ce lundi 19 septembre, une alerte à la bombe a été déclenchée sur le chantier des Maîtres Laitiers du Cotentin à Carentan dans la Manche. Le personnel a été évacué mais la gendarmerie n’a pas trouvé d’engin explosif.

Par Nicolas Corbard

Il s’agit d’un chantier d’envergure. A Méautis, en périphérie de Carentan dans la Manche, se construit la plus grande usine agroalimentaire de France. Celle des Maîtres Laitiers du Cotentin qui produiront du lait infantile pour le marché chinois.

Le chantier de la future usine des Maîtres laitiers du Cotentin / © Maîtres Laitiers du Cotentin
Le chantier de la future usine des Maîtres laitiers du Cotentin / © Maîtres Laitiers du Cotentin

A 13h30, le centre opérationnel de Saint-Lô reçoit un appel anonyme. Il y aurait un engin explosif sur le site. Selon les gendarmes, la voix est masculine et indique « qu’une bombe est sur le point d’exploser ».

Sur place, 191 personnes sont alors évacuées et confinées à l’extérieur du chantier. Comme l’indique l’un des ouvriers sur sa page facebook.

Une dizaine de gendarmes de Saint-Lô, de Carentan et de Saint-Jean-de-Daye, accompagnés de la brigade cynophile de la gendarmerie maritime de Cherbourg et de l’identification criminelle se rendent sur place et fouillent les 2.5 hectares du chantier. Sans succès.

© Anthony Gibert, facebook
© Anthony Gibert, facebook

Les ouvriers rentrent chez eux vers 16h, tandis que les recherches se poursuivent jusqu’en fin de journée. A 19h le dispositif est levé.

Une plainte a été déposée par les Maîtres Laitiers du Cotentin, ainsi que par les sociétés qui travaillent sur le chantier. L’enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Saint-Lô ainsi qu’à la brigade de Carentan.

Cette fausse alerte à la bombe intervient quelques jours après l’alerte attentat de Paris et l’interpellation d’un adolescent de la Marne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus