Manche : les sauveteurs de la SNSM proposent des visites guidées du fort de la Hougue

Les sauveteurs de la SNSM de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) proposent des visites guidées du fort ces 15 et 16 août. Une manière pour eux de se faire connaître mais aussi de récolter des dons, qui sont nécessaires au bon fonctionnement de la station.
La station de Saint-Vaast-la-Hougue proposent des visites guidées du fort de la Hougue les 15 et 16 août.
La station de Saint-Vaast-la-Hougue proposent des visites guidées du fort de la Hougue les 15 et 16 août. © Marie Saint-Jours / France Télévisions
Comme tous les ans, la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) propose, le temps d'un week-end, des visites guidées du fort de la Hougue. "En fait, c'est traditionnel. Chaque 15 août, nous organisons cette manifestation où nous accueillons des personnes qui veulent visiter le fort et en même temps qui veulent découvrir la SNSM", raconte Bernard Mottier, président de la station SNSM de Saint-Vaast-La-Hougue. 

Pour les membres de l'association, qui a pour mission de secourir bénévolement les personnes en mer, ces deux jours sont aussi l'occasion de se faire connaître, en proposant notamment des animations autour du sauvetage, mais aussi de récolter des dons. Il est possible de s'inscrire en ligne sur le site de la SNSM

Sur sa page Facebook, la station rappelle que l'inscription est nécessaire :  


Récolter des fonds 

La SNSM reçoit au niveau national des dotations de l'état mais cet argent sert à l'investissement et au renouvellement de la flotte. C'est donc à chaque station SNSM d'assurer l'entretien de son propre matériel : un budget de fonctionnement qui représente entre 25.000 et 30.000 euros par an. Pour ce faire, la station récolte des fonds auprès de donateurs - la plupart sont des plaisanciers - mais "ce n'est pas suffisant", assure Bernard Mottier. "Nous organisons ce genre de manifestations pour compléter", explique-t-il.

En plus d'entretenir le matériel, les stations doivent s'approvisionner en carburant pour partir en mer, renouveler les équipements individuels, etc. 
 

"On a toujours besoin de nouveaux bénévoles"

La station de Saint-Vaast-La-Hougue recherche également de nouvelles recrues. "On a toujours besoin de nouveaux bénévoles", indique Bernard Mottier.

Toutefois, il est important de savoir qu'être bénévole pour la SNSM exige une certaine rigueur : les sauveteurs doivent tout d'abord être formés. En effet, une partie d'entre eux ne sont pas des professionnels. Ensuite, ils doivent notamment participer à des exercices chaque mois pour pouvoir être opérationnels lors des interventions. Mais d'après le président, les bénévoles sont fidèles au poste. La station a réalisé une dizaine d'interventions depuis le début de l'été. "Je n'ai jamais connu une alerte où il n'y avait pas assez de personnel, affirme Bernard Mottier. Au contraire !"



 
Tarifs de la visite
Adultes : 5 € 
Enfants de 6 ans à 12 ans : 2,5 €
Enfants de moins de 6 ans : gratuit 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature sauvetage solidarité société