Manche : le seul fabricant de papier toilette 100% francais en pleine poussée économique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Henny

Papeco, fabricant français de papiers hygiéniques, basé à Orval-sur-Sienne (Manche) a vu le nombre de ses commandes s'envoler en cette période de crise sanitaire. 

Un nombre de commandes multiplié par 3. Pour le seul fabricant 100% français de papier toilette, le covid-19 est synonyme de croissance économique. Cette année, Papeco va franchir pour la première fois la barre des 15 millions d’euros de chiffre d’affaires. Soit une augmentation de 10 à 12%.

Depuis le début de la crise sanitaire, les commandes s'envolent. Et pour cause, l'entreprise compte près de 350 références de produits en papier recyclé : du papier toilette, mais aussi des essuie-mains ou encore des draps d'examens pour les hopitaux.

Ça a été une année profitable dans le sens où ça nous a permis d'avoir une progression trois fois plus élevée que la normale. On est dans une situation qu'on aurait pu atteindre plutôt dans 3-4 ans

se réjouit Frédéric Miramont, directeur commercial de Papeco

Mais, pour faire face à cet afflux de demandes, l'entreprise a fonctionné 7j/7 et 24h/24 depuis le mois de mars. "On ne s'est pas arrêté", souligne Frédéric Miramont. Papeco a investi près de 10 millions d’euros pour s'agrandir. Une nouvelle ligne de production est en place depuis octobre pour faire face au surcroit d'activité.

Un papier toilette 100% français en papier recyclé

Autre clef du succès : la fabrication 100% française. En atteste le label Origine France Garantie apposé sur ses produits, le papier hygiénique est conçu grâce à du papier collecté en France. Selon l'entreprise, 80% de la matière est issue de corbeilles de bureaux bretons et normands. Pour le reste, la majorité est récupérée en Île-de-France. Une collecte locale pour limiter l'emprunte carbone liée à l'importation de papier à recycler. Une fois recupéré, le papier est broyé puis transformé de nouveau en pâte à papier. 

Au total, le papetier fabrique 10.000 tonnes de papier par an, dont 7.000 à base de papier recyclé.

L'entreprise, née en 1924, a été relancée par son personnel, en 1990, en s'appuyant sur le recyclage et la fabrication française. "Au départ, ces deux arguments n'était pas forcément audibles", explique Emmanuel Coulon, dirigeant de Papeco. Mais, aujourd'hui, poursuit-il, la réduction de l'impact environnemental dans la fabrication de papier est davantage un argument de vente. 

Maintenant, ça devient de plus en plus important pour nos clients (...) Nous travaillons sur l'eau et l'énergie. On est sur une électricité 100% en énergie verte et sur un gaz avec une proportion en biogaz. Sur l'emballage, nous travaillons pour avoir le moins de plastique possible.

précise Emmanuel Coulon.

Pour limiter l'utilisation du plastique dans les emballages, Papeco développe des gammes vrac et travaille sur son autonomie énergétique.