• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

N3rdistan, pionnier du rap marocain à Jazz sous les pommiers

© F3N
© F3N

Portrait d’un musicien engagé qui a fait souffler un vent de révolte oriental au Magic Mirror de Coutances jeudi soir.

Par Nicolas Corbard

Il s’appelle Walid Benselim et son projet N3rdistan (prononcer Nordistan) remonte à 2014. Il rencontre d’ailleurs un grand succès avec notamment un passage par le printemps de Bourges.

Walid, né en 1984, est franco-marocain. Il a grandi à Casablanca, sous la dictature d'Hassan II, et s'est très tôt intéressé aux cultures urbaines et alternatives.

Il est devenu, au début des années 2000, l'un des porte-drapeaux d'une culture contestataire. Avec le rap comme moyen d'expression, il a été l'un des pionniers de ce style musical aujourd'hui très populaire au Maroc.

Nordistan est un pays imaginaire, dans lequel les frontières, les visas n'existent pas. Ses concerts évoquent le soutien aux migrants, le poids des dictatures.

L'un de ses titres phares, "dégagez", s'adresse aux gouvernements des pays arabes. Cette injonction fut l'un des cris des manifestants lors des printemps arabes.

N3rdistan
Reportage de Sylvain Rouil et Jean-Michel Guillaud.  - F3N

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Tramway de Caen : 18 mois de travaux pour tourner la page

Les + Lus