Trois jeunes phoques retrouvés morts sur la plage

La mortalité des phoques dans ce secteur est plutôt faible mais ce weekend, trois individus ont été retrouvés morts entre Cosqueville et Réthoville dans le Nord Cotentin. Les premières constatations font état d'un épuisement qui pourrait être lié à la faim.

C'est assez rare pour être souligné. Trois jeunes phoques communs appelés aussi phoques veaux marins ont été retrouvés morts sur les plages de Cosqueville et Réthoville, deux ex-communes rattachées à Vicq-sur-Mer située à l'extrême Nord du département de la Manche.

"Nous avons à peu près cinq à six phoques par an qui s'échouent dans le secteur" informe Dominique Hauchecorne, premier adjoint au Maire de Vicq-sur-Mer.

Le premier a été retrouvé vendredi soir vers 17h30, à marée basse. Un promeneur nous a alertés. "J'y suis allé, il s'agissait d'un jeune phoque d'une quarantaine de kilos" précise Dominique Hauchecorne.

Le deuxième individu, plus petit, a été retrouvé samedi après-midi par un passant qui a appelé la gendarmerie. Puis, le troisième dimanche soir, là encore découvert par un promeneur.

Il y a une douzaine d'individus sur ce trait de côte, on ne peut pas vraiment parler de colonie. On les voit régulièrement, il n'y en a pas plus ici qu'ailleurs. Il y a des phoques en baie des Veys, dans la baie du Mont Saint-Michel mais aussi un peu partout sur les côtes du Cotentin. Dans cet environnement, ils sont chez eux. Ils ne sont pas méchants à condition de les laisser tranquilles.  

Dominique Hauchecorne, premier adjoint au Maire de Vicq-sur-Mer (Manche)

Selon l'office français pour la biodiversité, les phocidés seraient morts d'épuisement, en raison des conditions climatiques. Un vent fort de Nord-Est éloignerait le poisson du rivage, privant les animaux de nourriture régulière. Des conditions qui ne permettent pas aux plus jeunes de survivre.

Certains pourraient accuser les plaisanciers de trop pêcher. "Mais ces quinze derniers jours, il a fait tellement mauvais qu'il ne sont pas sortis, ce n'est donc pas à cause d'eux" souligne Dominique Hauchecorne.

"On les retrouve rarement en bon état. Ils sont plus ou moins dévorés par les oiseaux et les crabes qui s'attaquent d'abord à la tête. Les animaux sont ramassés par les agents communaux et transportés à l'équarissage comme n'importe quel animal domestique", ajoute l'élu local.

Dans les prochains jours, le mauvais temps pourrait à nouveau provoquer des éclouages c'est pourquoi il est important pour la collectivité que les animaux découverts soient signalés au plus vite en appelant le 17.

Contrairement à leurs homologues de Méditerranée, les phoques de l'Atlantique ou de la Manche ne sont pas menacés de disparition.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité