Periers : le cirque avec ses 70 animaux refoulé d'Irlande, s'installe sans le sous

Les éléphants du cirque Belly Wein . / © S Lemaire / France 3 Normandie
Les éléphants du cirque Belly Wein . / © S Lemaire / France 3 Normandie

Les Irlandais ne veulent plus de cirque avec des animaux en spectacle. Le cirque Belly Wein a du interrompre sa tournée irlandaise après des altercations avec des défenseurs des animaux. Ils ont besoin d'argent avant de rentrer en Allemagne et se sont installés dans la Manche à la sortie du ferry

Par France 3 Normandie

A Dublin, le 23 mars, c'est une mini émeute. Autour du cirque Belly Wein, comme le raconte le "New Irish News" , la manifestation dégénère entre les habitants qui ne veulent pas du cirque, les défenseurs de la cause animale et le circassiens. La police arrête 6 personnes et quelques personnes blessées finissent à l'hôpital.
En Europe du Nord et en Belgique, l'exhibition d'animaux en cage est interdite depuis quelques années dans les cirques. En Irlande, 13 villes ont lancées des arrêtés pour interdire le séjour de cirque ambulant, où travaillent des animaux.
© S Lemaire / France 3 Normandie
© S Lemaire / France 3 Normandie

Le cirque Belly Wein fait donc une escale de 10 jours à Périers dans la Manche, avec l'espoir de refaire se trésorerie avant son retour vers son Allemagne natale. Eléphants et fauves font partie du spectacle de ce cirque.
Le cirque allemand trouve refuge dans la Manche
Après une tournée houleuse en Irlande, de plus en plus opposée à du spectacle avec des animaux, ce cirque est contraint de s'intaller quelques jours dans la Manche.  - France 3 Normandie - Stéphanie Lemaire


Le reportage de S Lemaire / C Leloche. Interviennent Roman Zinnecker directeur du Circus Belly Wien, Gabriel Daube maire de Périers.


A lire aussi

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus