• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Flers : le mystère des chats disparus

© CC/ Abby Rosenberg/ Flickr
© CC/ Abby Rosenberg/ Flickr

Depuis cet été, les chats disparaissent les uns après les autres à Saint-Clair-de-Halouze, une association mène l'enquête et recense les témoignages.

Par France 3 Normandie

L'information est révélée par nos confrères de l'Orne Combattante. Dans l'agglomération de Flers, depuis cet été, les chats disparaissent ou meurent mystérieusement. "Il y a quelque chose de bizarre à Saint-Clair-de-Halouze. J'ai perdu 6 chats depuis le mars 2014" explique Sabrina Wisniewski, membre de l'association Halouze secours animal. Ici les chats prolifèrent alors certains riverains auraient il choisi la solution radicale de les éliminer ?
"On tue des chats stérilisés alors qu’ils évitent une prolifération. Ils laissent la place à d’autres chats qui ne sont pas stérilisés" s'insurge Chantal Gatien, elle aussi membre de l'association de protection animale. Une association qui veut répertorier les disparitions afin de nourrir l'enquête des gendarmes, suite à de nombreuses disparitions de chats.
L'association met en place deux numéros à cette fin : Halouze secours animal , contact au 09 53 92 61 00 ou au 07 87 27 13 96.
Dans la commune voisine de Flers, à la Ferté Macé, une solution beaucoup plus rationnelle pour lutter contre les chats errants est soutenue par la municipalité. Une association, depuis l'automne, a obtenu le soutien de la fondation 30 millions d'amis en créant des refuges pour des "chats libres", stérilisés et nourris par des bénévoles. 
Les abris ont été fabriqués  par les élèves de l'établissement régional d'enseignement adapté Pierre-Mendès-France. L'entretien et l'alimentation sont assurés par "les chats libres fertois" grâce à des dons. Les animaux sains et saufs ne sont plus chassés de la commune, leur statut de "chats libres" non seulement les préserve et assure à la commune un statut envié d'ami de la cause animale.

Le pays des chats en liberté
C'est un coin de l'Orne où les chats sont en liberté. - France 3 Normandie


A lire aussi

Sur le même sujet

Vernon : dernier hommage à Michel de Decker

Les + Lus