• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La préfecture de la Manche alerte sur des arnaques à la rénovation d'habitat

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Des arnaqueurs trompent des personnes déjà abusées lors d'un précédent démarchage ayant abouti à l'installation défectueuse de panneaux solaires. 

 

Par Camille Belsoeur

C'est ce qui s'appelle remuer le couteau dans la plaie. Dans la Manche, des arnaqueurs abusent une deuxième fois de personnes abusées dans l'installation de panneaux solaires en leur proposant de racheter leur crédit ou de les aider dans la constitution d'un recours pour récupérer leur argent. Deux procédés qui ne visent en fait qu'à soutirer encore plus d'argent à des victimes de précédentes arnaques. C'est ce que rapporte mercredi 28 novembre dans un communiqué le service concurrence, consommation et répression des fraudes de la Direction départementale de la protection des populations de la Manche. 
 
  • Démarchage pour le « rachat de crédit » 

Les démarcheurs proposent de faire racheter le crédit à un meilleur taux. Ils montent ensuite un dossier de financement entre un organisme financier et le client en lui indiquant qu'il recevra les fonds sur son compte bancaire pour payer l’ancien crédit. Les démarcheurs demandent dans un second temps de faire virer la somme sur un compte bancaire prétendument ouvert au compte du client et destiné à solder tous les crédits en cours. Puis, ils disparaissent avec l’argent.
 

  • Démarchage pour l'exercice d'un recours 

De prétendues associations se déplacent aux domiciles de propriétaires d’installations photovoltaïques et proposent d’organiser un recours contre les entreprises responsables des installations et du crédit. Ces associations facturent ce prétendu service plusieurs milliers d’euros pour une simple médiation amiable (au lieu de quelques dizaines d’euros d’adhésion pour une association de consommateurs), qui sera très probablement refusée par l’organisme financier. Elles réclament beaucoup plus pour une action en justice.

En cas de nécessité, si vous étiez victime ou constatiez ce type d’arnaque, veuillez prendre contact directement avec la Direction Départementale de la Protection des Populations géographiquement compétente du département où siège l’organisme de crédit ou la prétendue association de consommateurs.
  

Sur le même sujet

l'humoriste cherbourgeoise MAK

Les + Lus

Les + Partagés