Incendie du Haras national de Saint-Lô : Quelles conséquences pour les manifestations équestres et la reproduction ?

Publié le Mis à jour le

Au lendemain de l'incendie qui a détruit deux écuries du XIXème siècle, l'équipe du Haras de Saint-Lô se mobilise pour poursuivre ses activités. Le Normandie Horse Show aura bien lieu. Tout l'effort se concentre sur l'activité reproduction. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Cet incendie a suscité une vive émotion, dans le pays Saint-Lois et pas seulement. Toute la région et les amateurs de chevaux se désolent de voir s'envoler une partie de leur patrimoine. 
 


Pour Laurence Meunier, la présidente d' Hippolia, le pôle de compétitivité de la filière équine, : "Ma nature optimiste m'incite à relativiser. Au delà du drame émotionnel et patrimonial, les chevaux sont tous sains et saufs, il n'y a eu aucun blessés. Les manifestations sportives, comme le Normandie horse Show, seront maintenues. Et pour la reproduction, heureusement, nous étions à la fin de saison et il n'y aura pas de pertes génétiques."
 


Les conséquences pour l'accueil touristique et le laboratoire

  • Le laboratoire de reproduction
L'incendie a complètement détruit le laboratoire où se déroulait la reproduction. La saison se terminait le 14 juillet. Les étalons ont pu être transportés au haras de Tamerville à Saint Côme du Mont. Mais il va falloir trouver une solution d'ici le mois de septembre pour reprendre l'activité "congélation des semences."

L' équipe du Haras, emmenée par Yann Adam, cherche des solutions provisoires, type algeco. D'après le vétérinaire, les dégâts se chiffrent à "120 000 euros."
 
  • 24 box ont été détruits sur 128 - tous les chevaux ont pu trouver refuge dans les autres parties du Haras.
 

La semaine des expertises 

Les expertises vont commencer pour déterminer l'origine de l'incendie, qui reste encore inconnue. Lundi, place aux assureurs. Mardi, les enquêteurs. Et Mercredi, le syndicat mixte (Région et département) qui gère le haras national se réunit pour déterminer les mesures urgentes à prendre. 

Reportage Jean-Yves Gélébart et Nicolas Dalaudier
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité