Les 4 et 5 juin 2022, une délégation de la Manche (50), avec à sa tête la ville de Saint-Lô, va participer aux 3èmes rencontres des Sites Historiques Grimaldi de Monaco. L'occasion de montrer aux Monégasques le patrimoine normand et de rappeler les liens qui unissent la principauté au département manchois.

Le Prince Albert II de Monaco a de la suite dans les idées. Depuis quelques années, le souverain monégasque a entrepris de renouer des liens avec les anciens fiefs de sa principauté. On se souvient de ses visites en 2011 et 2019 à Saint-Lô,  en 2015 à l'Abbaye de d'Hambye (50) et en  2019 à Granville où il avait inauguré l'exposition consacrée à sa mère "Grace de Monaco Princesse en Dior".

Des liens historiques de Monaco avec la Manche 

Le département de la Manche comprend un ensemble d'anciens "fiefs" ayant appartenu aux Grimaldi par son alliance avec la famille de Matignon. Originaire de Bretagne, la famille Matignon arrive dans la Manche au 15e siècle. Jean Goyon, sire de Matignon et de la Roche-Goyon prend pour épouse Marguerite de Mauny, la fille du baron de Torigny.

Au 16e siècle, Jacques II de Matignon fonde la baronnie de Saint-Lô. A cette occasion la famille normande intègre la noblesse, proche du Roi de France. Mais c'est en 1715 que se noue le lien qui va unir le département normand et la principauté. Cette année là, Jacques IV de Matignon, baron de Torigny, épouse la Princesse Louise-Hyppolyte, fille du Prince Antoine 1er de Monaco. Celui-ci abandonne à cette occasion son nom et ses armes pour adopter ceux des Grimaldi. 

On est fier de notre héritage. C'est sur notre commune que l'histoire a commencé. Le château des Matignons est ici. Il date du 16eme siècle, même s'il a été reconstruit après la guerre. Ce déplacement à Monaco est une occasion de faire savoir aux nouvelles générations de notre commune l'histoire de ce château.

Mickaël Grandin

Maire de Torigny-les-Villes

300 ans d'histoire qu'en 2015, le musée d'Art Moderne de Granville, a commémoré à travers une exposition intitulée "1715-2015... de Granville à Monaco, rêver l'histoire". De cette exposition réalisée avec les archives du palais princier, il reste un catalogue que l'on peut se procurer au musée.

Albert II, Prince de Monaco et Comte de Torigni 

Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco porte encore le titre de comte de Torigny-sur-vire et baron de Saint-Lô. Le souverain est aussi baron de Hambye, une petite commune du centre de la Manche.

Le souverain monégasque est très attaché à ses titres normands, comme aux autres qu'il possède sur le territoire Français. 150 titres en tout, acquis à la suite d'accords diplomatiques ou d'alliances matrimoniales. Albert II multiple depuis des années les déplacements dans ses anciens "fiefs" pour montrer son attachement avec l'histoire de sa famille. Depuis 2018, le prince organise au mois de juin sur la place du Palais, "la Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco".

Pour cette 3ème édition, une délégation manchoise fera le déplacement à Monaco, à l'invitation du souverain. La ville de Saint-Lô, les communes de Hambye, Torigny-les-Villes, Percy, Moyon et Granville feront le voyage jusqu'à la principauté les 4 et 5 juin 2022. Le département de la Manche sera également du voyage. " C'est une délégation manchoise qui va à Monaco, pour mettre en avant le savoir-faire normand. Le Prince renoue avec ses anciens "fiefs" et il a créé cet évènement de valorisation du terroir des anciennes possessions de sa famille" précise Frédéric Martin, le directeur de la communication de la ville de Saint-Lô. Des entreprises manchoises font aussi partie de la délégation. Des entreprises qui mettront en valeur les traditions et produits du terroir normand. 

La commune de Percy-en-Normandie (50) emmène dans ses bagages des représentants de son patrimoine. La municipalité a obtenu en 2020 le label "Site historique Grimaldi de Monaco". Ce label a pour vocation de faire découvrir et valoriser les traditions et savoir-faire des anciens fiefs de la famille Grimaldi. Pour avoir ce label, il faut respecter un cahier des charges.  Les produits doivent notamment être issue d’une production artisanale et locale. C'est le cas des "Gourmandises du Manoir" . Ce producteur artisanale de confiture ira sur le rocher monégasque pour faire connaitre sa création, une confiture créee pour ce label.

J'ai créé une confiture spécialement pour le label. Un parfum pomme bio, orange bio, qui fait le trait d'union entre la Normandie et la Méditerranée. Aller à Monaco va permettre de faire connaitre nos traditions et pourquoi pas de se faire connaitre auprès des Monégasques et des touristes.

David Letemplier

Les gourmandises du Manoir

Le patrimoine manchois qui ira s'exposer en principauté ne concerne pas que les produits du terroir. Les anciens fiefs sont invités à présenter aux visiteurs de la place du Palais, leur culture et leur tradition. Le musée du Bocage normand et le haras national de Saint-Lô seront représentés. Et des entrepreneuses et créatrices feront également le déplacement chez leur "ancien seigneur".