Un navire de pêche en feu au large de la Hague : les secours français et anglais mobilisés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Huctin .

Un incendie s'est déclaré à bord d'un chalutier avec trois martins à bord en pleine mer, au large du cap de La Hague, au beau milieu de la nuit. Les secours français et anglais se sont mobilisés pour lui porter secours.

La mer était calme mais la nuit du vendredi 12 au samedi 13 août fut plutôt agitée. Un navire de pêche victime d'un feu à bord, avec trois personnes sur son bateau, a mobilisé de gros moyens.

Au moment où la Préfecture maritime déclenche l'opération de sauvetage, le bateau se trouve alors à 30 nautiques (environ 55 kilomètres) du cap de La Hague, "proche du dispositif de séparation du trafic des Casquets", précisent les autorités. C'est à dire au large du Cotentin et de Guernesey, en direction de la côte anglaise. 

Un autre navire et les secours des deux pays mobilisés


Immédiatement, le CROSS Jobourg diffuse un "Mayday Relay", message d'alerte pour dire à tous les usagers de la mer qu'un navire est en détresse. Les secours français engagent alors très vite des moyens nautiques et aériens pour porter assistance au navire en difficulté : un navire de pêche se trouvant à proximité est tout d'abord dérouté.  En même temps le canot tous temps Mona Rigolet, de la station de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Goury (50), prend la mer. 
L'hélicoptère Caïman Marine, de la Marine nationale basé à Maupertus, avec à son bord quatre marins pompiers de la base navale de Cherbourg et du matériel pour lutter contre l'incendie sont envoyés.
De l'autre côté de la Manche, deux bateaux de sauvetage de la Royal National Lifeboat Institution et un hélicoptère de secours maritime sont aussi engagés par les secours anglais.

L'équipage éteint seul l'incendie

"L'incendie est maîtrisé puis éteint par l'équipage, quelques minutes avant l'arrivée des secours.
Une fois arrivé sur place, l'hélicoptère Caïman Marine hélitreuille à bord du navire de pêche les quatre marins pompiers et le matériel. Les marins pompiers s'assurent alors que le situation est maîtrisée et de l'absence d'autre départs de feu dans le reste du navire", explique la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. 
Une fois la situation sous contrôle, le navire est rentré à Cherbourg par ses propres moyens. "Les trois marins pêcheurs sont tous en bonne santé et ne nécessitent pas de prise en charge médicale", précisent les secours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité