Cet article date de plus de 5 ans

Manif d'agriculteurs à Saint-Lô: des dégâts, le préfet porte plainte

Les manifestations d'hier à Saint-Lô ont dégénéré. Avec des affrontements avec les forces de l'ordre mais aussi des déversements de pneus ou encore de purin. Le préfet de la Manche a porté plainte contre les manifestants.  
Ce matin, dans les rues de Saint-Lô, l'heure est d'abord au constat puis au nettoyage et à la réparation. Pour effacer les traces de la manifestation des agriculteurs de la veille. Car hier, des tonnes de lisiers ont été déversé sur les locaux de Direction des territoire et de la Mer. Les grilles de la préfecture ont été défoncées. Le préfet de la Manche Jacques Witkowski " condamne fermement ces agissements, dont certains , sans l'intervention déterminée et conjointe des forces de l'ordre et des sapeurs-pompiers, auraient pu avoir des conséquences graves, notamment liées à l'inflammation de grandes quantités de pneus à proximité immédiate d'habitations et de véhicules"

Pas de manif aussi violente depuis 10 ans


Toute l'après-midi, la tension est allée crescendo. Acte violent et symbolique: les grilles de la préfecture ont été littéralement défoncées au point même qu'une rumeur a circulé. Le préfet aurait été évacué. Le démenti a été rapide mais le Préfet a décidé de porter plainte aux fins de poursuites contre les auteurs de l'enfoncement des grilles de la Préfecture. 

Qui paiera la note des réparations? Des manifestants seront-ils condamnés? Jusqu'ici, les coups de sang paysans avaient joui d'une certaine impunité. Il semble que cette période touche à sa fin. Ce matin, dans l'Orne, six syndicalistes agricoles étaient convoqués au commissariat de police d'Alençon pour des faits supposés de dégradations lors d'une manifestation en juillet dernier. 

Sujet Aurélie Misery et Claude Leloche: 

durée de la vidéo: 01 min 25
manif agriculteurs post saint lo


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie