Menace nucléaire : Peut-on acheter des pastilles d'iode sur Internet ?

Publié le Mis à jour le

La réponse est non. Ni sur Internet, ni en pharmacie. La gestion des pastilles d'iode stable est extrêmement réglementée. Distribuées en cas de retombées radioactives, elles sont en temps normal réservées à la population habitant dans un rayon de 20 km autour d'une centrale nucléaire.

Si vous tapez sur Google, les mots "pastilles d'iode", le moteur de recherche ne vous proposera  à la vente que des gélules d'iode naturel, la plupart du temps issues d'algues marines. Tout autre proposition de vente d'iode stable serait de l'arnaque. La distribution des pastilles d'iode en effet très encadrée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

En France, l'iode stable n'est pas disponible librement. La distribution est réservée aux riverains des centrales nucléaires, dans un rayon de 20 kilomètres. Les fameux comprimés "sont distribués de façon préventive autour des installations présentant un risque d’émission d’iodes radioactifs" précise l'ASN. Inutile de vous précipiter dans les pharmacies près de chez vous. Elles ne possèdent pas de stock.

Se procurer des pastilles d'iode de manière préventive est inutile. On n'en a pas à disposition. Si c'est pertinent que les personnes qui habitent près d'une centrale en possèdent chez elles, pour les autres non. Il n'y a pas de risque immédiat de contamination par de l'iode radioactive.

Franck Blandamour

Président de l'Ordre des Pharmaciens de Normandie

L'iode stable est un produit en vente libre, impossible à trouver car les pharmaciens n'en ont pas en stock. Il est également impossible d'en trouver sur Internet. Seuls des compléments alimentaires très faiblement dosés en iode naturel sont proposés à la vente. "Pour les compléments alimentaires, le dosage en iode est beaucoup trop faible pour protéger la thyroïde. Il en faut une quantité importante, que l'on trouve uniquement dans les pastilles distribuées dans les pharmacies situées dans le périmètre des centrales nucléaires" ajoute Franck Blandamour.

Attention à ne pas les utiliser n'importe comment 

Les pastilles d'iode stable sont destinées à protéger la thyroïde lors d'une émission d'iodes radioactifs provoquée par exemple par un incident sur une centrale nucléaire. La glande thyroïde absorbe facilement l'iode 131, un isotope radioactif très volatil, ce qui provoque un risque accru de cancer. Les pastilles d'iodure de potassium ont pour effet de saturer la thyroïde, au point que celle-ci ne peut plus absorber l'iode radioactif. Mais attention, sa prise ne doit pas se faire n'importe comment. Uniquement une à deux heures avant l'exposition aux rejets radioactifs. En prendre de manière préventive ne sert à rien et peut provoquer des effets secondaires.

Prendre de l'iode stable, si on n'en a pas besoin, n'aura pour la grande majorité de la population aucun effet. Mais pour les gens qui ont une maladie thyroïdienne, cela risque de déclencher des effets secondaires. Il ne faut surtout pas en prendre, si on nous demande de ne pas le faire.

Professeur Pierre Vera

Médecin nucléaire, Directeur du Centre Henri Becquerel

 

En cas de crise nucléaire grave, l'État a constitué des stocks et des circuits de distribution pour protéger la population en dehors des zones définies autour des centrales nucléaires. Ce sont les préfets qui ont la charge de la gestion de ces stocks.