• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Météo du samedi 22 décembre en Normandie : hors sujet pour la saison

Le ciel s'habille de gris... / © creative comons
Le ciel s'habille de gris... / © creative comons

Ce samedi sera un répit nuageux entre deux perturbations plus marquées, l'une passée en ce début de journée de vendredi, et l'autre à prévoir pour dimanche. Mais le premier week-end de l'hiver annonce un complet décalage entre les conditions prévues et le calendrier.

Par Bruno Rizzi

Le ciel normand restera majoritairement gris en ce samedi matin, pour un début de week-end très nuageux, humide, avec des averses essentiellement situées vers une large frange littorale. De cet ensemble maussade, vous retiendrez deux éléments majeurs : le vent, d'une part, soufflant en  rafales d'Ouest à Sud-Ouest pour 40 à 60 km/h en début de journée, avant que de tourner à l'Ouest en mollissant d'ici à la mi-journée. La douceur des températures, d'autre part, qui atteindront quasiment partout à l'aube des niveaux égaux ou supérieurs à 10°, jusqu à 12° dans le Cotentin. 

Dans l'après-midi, les averses auront disparu par l'Est, nous laissant derrière elles avec un ciel encore habité de nuages bien accrochés, mais déjà apparaîtront par l'Ouest les premiers signes avant-coureurs de la prochaine perturbation pluvieuse et venteuse qui abordera la Normandie dès la nuit de samedi à dimanche. L'horizon de ce samedi après-midi n'aura donc, au final, guère l'occasion de s'éclaircir durablement. Tout juste les parapluies auront-ils séché entre deux utilisations intensives. Quant aux températures maximales, elles s'échelonneront de 12 à 14° pour atteindre là des valeurs plus habituellement relevées au mois d'avril. 

Votre week-end en Normandie se poursuivra en la compagnie d'éléments bien connus des services de Météo France, pluie, vent et douceur restant toujours aussi complices en récidive à l'occasion. Lundi marquera toutefois l'amorce d'une évolution, car si le ciel ne s'éclaircit guère lors de ce début de semaine, les précipitations ne survivront pas à la mi-journée et Noël marquera le retour de conditions anticycloniques, sous un flux d'Est à Sud-Est qui provoquera une baisse des températures. S'ensuivra alors une période de temps sec et frais en Normandie, pas forcément ensoleillée en fonction de la dissipation des grisailles matinales.
 

Sur le même sujet

Manifestation au Havre

Les + Lus