Mission accomplie pour Thomas Pesquet qui vient de boucler sa première transatlantique à la voile

© Tanguy De Lamotte
© Tanguy De Lamotte

Le spationaute normand était parti de Salvador de Baia il y a deux semaines sur le monocoque d'Initiative Coeur. Il est arrivé ce vendredi matin 29 novembre à Lorient. Fatigué mais enchanté. 

Par Catherine Lecompte

Du Brésil à Lorient où il a posé le pied à terre ce vendredi matin 29 novembre, l’astronaute normand a passé deux semaines sur l’Atlantique à bord d’un monocoque de course. Et il revient enchanté de cette première expérience au large.

 « La mer me fait sortir de mon milieu, cela permet de s’évader, de sortir de son milieu, de se confronter à des choses qui nous dépassent ».

Sur le ponton de La Base à Lorient, un comité d’accueil attendait de pied ferme l’arrivée du monocoque Initiatives Coeur
 
© initiative coeur
© initiative coeur

Dans l'espace, c'est exactement pareil, on a l'immensité du cosmos pour nous. Dans un bateau, notre espace se limite aussi à un huis-clos

 
Thomas Pesquet arrive à Lorient après la traversée de l'Atlantique
Reportage de France 3 Bretagne (S. Izard et P. Beaugey)

Il y a un peu plus de deux semaines, Thomas Pesquet, qui a passé 196 jours dans l’espace de novembre 2016 à juin 2017, avait débarqué assez discrètement à Salvador de Bahia, port d’arrivée de la Transat Jacques Vabre. 
Il était en fait venu pour embarquer sur le monocoque Imoca Iniative Coeur de Samantha Davies et Paul Meilhat.

A bord du monocoque, dont Thomas Pesquet est le parrain, ils étaient donc quatre à entamer le voyage retour du bateau: trois marins confirmés, Tanguy De Lamotte, ancien skipper du bateau, David Sineau, team manager, Anne-Claire Le Berre, responsable du bureau d’études, et Thomas Pesquet. 

Invité à bord de ce bateau de 18,28 mètres, qui sera au départ du Vendée Globe 2020 avec Samantha Davies, ce marin très spatial a fait l’unanimité :
« Il est appliqué, très curieux, il apprend vite. Il avait surtout envie d’être là et a trouvé sa place sans problème », raconte Tanguy De Lamotte, à l’origine de la rencontre avec l’astronaute.

 

 

Retour dans l’espace en 2021


Lorsqu’il était en mer, Thomas Pesquet a appris une très bonne nouvelle : il va repartir dans l’espace fin 2021 pour une deuxième mission à bord de l’ISS. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus