Cet article date de plus de 5 ans

Un motard de la police blessé lors d'une poursuite entre Rouen et Dieppe

Le conducteur d'une Alfa-Roméo a refusé de s'arrêter et a pris la fuite sur l'A150
Motards de la police de Rouen / Archives
Motards de la police de Rouen / Archives © Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

Blessé au visage

La circulation a été ralentie ce jeudi après midi (10 septembre) sur l'A150 à la sortie de Rouen, à la hauteur de Canteleu après un accident de la circulation dans lequel un motard de la police a été heurté par une voiture. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est involontairement qu'une conductrice, visiblement paniquée, est entrée en collision avec l'une des deux motos de la police, qui avec sirène, gyrophare et clignotants bleus, étaient lancées à la poursuite d'une Alfa- Roméo.  
Dans la collision l'une des deux motos a chuté sur la chaussée.
Blessé, le policier a été secouru par les Sapeurs-Pompiers et conduit au CHU de Rouen. Il souffre d'un traumatisme facial.

Une infraction près du centre commercial des Docks

C'est un peu avant cette collision, vers 15h20, que la poursuite a commencé, quand les deux motards, après avoir vu une voiture commettre une infraction au code de la route au niveau du rond-point situé près du centre commercial des Docks (et du palais des sports) ont voulu contrôler le conducteur.
Mais au lieu d'obtempérer aux signes des policiers et de s'arrêter, la voiture, une Alfa, a accéléré en direction du Mont-Riboudet où elle a percuté une voiture. Puis, toujours à vive allure elle est partie en prenant la fuite  sur l'autoroute A150 en direction de Barentin.
Les deux motards sont alors partis à sa poursuite, rejoints par une voiture de la BAC (Brigade Anti Criminalité). C'est dans la montée de Canteleu (où il n'y a que deux voies de circulation) que l'accident a eu lieu avec l'un des motards.
   

Le fuyard attendu à l'entrée de Dieppe  

Mais le motard restant et la voiture de la BAC ont continué de suivre, à distance, le fuyard qui a bifurqué un peu plus loin en direction de Dieppe. Pendant ce temps, le centre de commandement de l'hôtel de police dirigeait les opérations en prévenant les gendarmes pour effectuer une surveillance du parcours entre Rouen et Dieppe. 

C'est finalement à l'entrée de l'agglomération dieppoise,  à plus de 50 kilomètres de Rouen, que l'Alfa Roméo a été stoppée, attendue par les gendarmes et les policiers de Dieppe.
Le conducteur, en défaut de permis de conduire, a été interpellé en placé en garde à vue. Sa passagère a elle aussi été conduite à l'hôtel de police de Dieppe pour y être entendue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité