Municipales et Coronavirus : les élus du premier tour vont devoir patienter

© France 3 Baie de Seine
© France 3 Baie de Seine

Le Premier ministre a décidé de repousser les réunions de conseils municipaux pour l'élection des maires à la mi-mai. A Montivilliers, le maire élu va devoir attendre quelques semaines encore avant de pouvoir prendre la tête de la commune.

Par Maxime Fourrier

Les élus du premier tour vont devoir attendre... leur tour. Le Premier ministre Edouard Philippe a décidé du report des réunions de conseils municipaux pour l'élection des maires. Difficile de dire quand les nouveaux maires pourront prendre leurs fonctions tant la situation sanitaire est incertaine. Toutefois, Edouard Philippe a fixé ces réunions à la mi-mai, pour le moment. Alors les élus et ex-élus vont-ils cohabiter ? A Montivilliers, près du Havre, le maire sortant, battu au premier tour, a fait savoir qu'il resterait seul en poste jusqu'à l'élection du nouveau maire en conseil municipal : "ce n'est pas un fauteuil pour deux. C'est un fauteuil pour moi seul. Je dois gérer les affaires urgentes et nécessaires pour le service public", explique Daniel Fidelin, maire (LR) sortant de la ville.
 

Devant le Sénat, le Premier ministre a justifié qu'il n'était pas possible de tenir l'élection des maires par les nouveaux conseils municipaux : "Cette solution [ndlr: du report] que nous proposons se fonde d'une part sur l'avis du président du conseil scientifique qui a indiqué que les conditions sanitaires pour l'installation des conseils municipaux [...] n'étaient plus réunies." A la mi-mai, un rapport devra permettre d'indiquer "s'il est possible ou non d'installer les conseils municipaux".

"Le Préfet de Seine-Maritime nous a donné des instructions, explique Daniel Fidelin, j'avais annoncé mon retrait de la vie politique mais je vais assumer mes responsabilités pour le bien de mes concitoyens." Du côté du maire élu, Jérôme Dubost (PS), on relativise la situation : "Nous avons convenu avec le maire sortant de pouvoir travailler ensemble sur les sujets sensibles. Lui sur les affaires courantes. S'il y avait des décisions à prendre, nous les prendrions de concert".

Le socialiste Jérôme Dubost est arrivé en tête avec 62,72% des voix au premier tour de l'élection municipale du 15 mars.

VIDEO :
Municipales et Coronavirus : les élus du premier tour vont devoir patienter

Sur le même sujet

Les + Lus