Normandie : les inquiétudes des usagers du train pour le déconfinement

© France Télévisions
© France Télévisions

Ils reprennent le train pour retourner au travail ou rejoindre un parent isolé. Les usagers des trains normands ont des raisons de se faire des sueurs froides. Les réservations se font mal et les consignes pour obtenir un titre de transport sont très floues. Explications. 

Par Sabine Daniel

"On ne comprend rien au sytème de réservation. Les usagers sont perdus. "

Pierre Dumont, président de l'Union des Usagers du Paris-Cherbourg ( UDUPC) explique les inquiétudes des usagers du train en ce dimanche soir.
Selon le type de trajet ou de train que vous souhaitez prendre, le système d'accès au titre de transport n'est pas le même. Un casse-tête pour l'usager qui ne sait plus quoi faire.

"Dans notre région, il faut une réservation pour les trains longue distance. Pour certains trains, comme par exemple le Caen-Granville en TER, il faut des coupons d'accès au train sans réservation, mais pour les trains TER de Rouen- Paris ou Cherbourg-Caen, on ne sait pas"

D'autre part, le système de réservation ne fonctionnerait pas correctement depuis jeudi. Entre bugg et sur-sollicitation, il est difficile d'obtenir son titre de transport.

"On a alerté le président Hervé Morin sur ces problèmes, mais nous n'avons pas été entendus. On ne comprend pas pourquoi la Région Normandie n'a pas choisi le même système unique de coupons d'accès au train comme en Centre-Val de Loire ou dans les Hauts de France. C'est simple et pratique. Plus de coupons disponibles, plus de places dans le train"
 


Sur le site de la SNCF, les consignes sont claires et les informations données sont rassurantes. Pour la reprise du 11 Mai, la SNCF s'engage à rétablir une offre de près de 60% de l'offre de son transport dans de bonnes conditions sanitaires. 
La SNCF et la Région Normandie ont mis un maximum de trains à disposition en période de pointe, le matin et le soir. Il y aura 4 TER sur 5 au départ de Caen demain. La reprise en terme technique a donc été assurée. Les services de maintenance sont au travail depuis deux semaines pour préparer le déconfinement.

"J'ai quelques doutes sur la distanciation sociale sur le trains qui feront des arrêts en Ile de France, comme à Mantes-La-Jolie où l'on sait que de nombreuses personnes montent en gare." explique Pierre Dumont. "Et quid des trains sur réservation auxquels on pourra quand même accéder grace à des voitures supplémentaires sans réservation? En dernière minute?..."

Le président de l'Union des Usagers du Paris-Cherbourg n'est pas optimiste pour ce déconfinement ferroviaire. Il espère qu'une prochaine réunion avec le Président de Région et les instances de la SNCF permettra de résoudre très vite les disfonctionnements sur les lignes normandes.

"Il faut surtout rappeler aux usagers de bien porter leurs masques avant l'entrée en gare et de rester calmes."

 

Sur le même sujet

Les + Lus