Normandie: palmarès des routes les plus dégradées

Le chemin du Hamel à Hermanville parmi les routes dégradées / © Street viewing Google
Le chemin du Hamel à Hermanville parmi les routes dégradées / © Street viewing Google

L'association "40 millions d'automobilistes" publie un rapport compilant les routes les plus dégradées de France selon les usagers. Manche, Orne et Calvados figurent au palmarès. 

Par Stéphanie Potay

Après un an d'enquête collectant  les témoignages des usagers à propos de l'état des chaussées et des infrastructures routières , l'association "40 millions d'automobilistes "  délivre donc le palmarès des trois routes les plus dégradées par département.

CALVADOS 


Dans le Calvados, la route jugée comme la plus dégradée est le chemin du Hamel, à Hermanville, près de Ouistreham (Calvados). " Des nids-de-poule vraiment profonds et de plus en plus larges" .  Vient ensuite l'avenue des Devises à Cabourg et le chemin des Enclos à Bénerville-sur-Mer.



MANCHE


La voie de la Liberté à Villedieu-les-Poëles en numéro 1 suivi du Chemin des Petites Fourches à Cherbourg.  "Le dos d'âne est hors normes ! Il est indiqué 30 km/h, mais si vous passez à cette vitesse, vous explosez tout. À l'approche de ce dos d'âne et bien sûr en le franchissant, il est aisé de voir que les normes n'ont aucunement été respectées".

Le chemin des petites Fourches à Cherbourg-Octeville / © @street view Google
Le chemin des petites Fourches à Cherbourg-Octeville / © @street view Google


Enfin, la troisième place du palmarès revient à la rue de la Banque à Agneaux. Cet axe qui est pourtant l'un des plus utilisés pour se rendre à l'Institut Saint-Lô est dans un "état déplorable" selon les usagers qui disent avoir contacté la mairie à ce sujet à plusieurs reprises, sans résultats.

ORNE


Dans l'Orne, la D43 à La Roque au Ménil-Hubert-sur-Orne, près de Pont-d'Ouilly , devant la rue Ferdinand de Boyères à Mortagne-au-Perche et la place de la République à Bagnoles-de-l'Orne à propos de laquelle un autombiliste parle d'un « vaste champ de ruines que ce carrefour : nids-de-poules,fissures, rapiècements qui déstabilisent les véhicules… Tout y est ! ». 




Le département de la Manche a consacré 60,5 millions d'euros à l'entretien de la voirie en 2015, soit un budget de 117 euros par habitant. A titre de comparaison: le Calvados a consacré en 2015 29 millions d'euros pour l'entretien des routes et l'Orne 36,9 millions.


Sur le même sujet

Les + Lus