Cet article date de plus de 5 ans

Lonrai : Boussole, le Goncourt, 150 000 exemplaires imprimés en 24 heures chrono

"Boussole" de Mathias Enard a décroché hier le prix Goncourt. L'imprimeur ornais a 24 heures pour livrer pas moins de 150 000 exemplaires.
Le Goncourt tout juste sorti des rotatives.
Le Goncourt tout juste sorti des rotatives. © D Migneau / France 3 Normandie
durée de la vidéo: 01 min 54
Le Goncourt se fabrique dans l'Orne ©France 3 Alençon
Le reportage de N Corbard/D Migneau/ F Hauville
Interviennent :  Patrick Manteigueiro directeur de Normandie Roto
Laurent Cosson
Salarié
Dominique Roustel
Salarié


 Novembre pour un imprimeur est une période relativement calme, sauf quand on imprime le Goncourt, le best seller absolu des prix littéraires. Hier à 12h44, depuis le restaurant Drouant, un marathon a débuté pour Normandie Roto, entreprise de 165 salariés à Lonrai, juste à côté d'Alençon. A 12h44, l'annonce est officielle Mathias Enard décroche le fameux Goncourt. L'imprimeur ornais travaille pour Acte Sud et a déjà tiré 70 000 exemplaires du roman orientaliste. Il a 24 heures pour en imprimer 150 000 de plus.

Un prix est avant tout la consécration d'un auteur et d'un éditeur, l'imprimeur habituellement à l'ombre est toujours très heureux de prendre une petite partie de cette lumière"


confie, modeste, le patron de la PME normande à nos confrères de Ouest France.
Normandie Roto est habitué aux best-sellers, Millenium ou les oeuvres du prix nobel de littérature Patrick Modiano sont sortis de ses rotatives.

Mathias Enard hier lors de l'annonce du Goncourt chez Drouant.
Mathias Enard hier lors de l'annonce du Goncourt chez Drouant. © AFP PHOTO / THOMAS SAMSON



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres