Une nouvelle méthode pour éduquer son chien et ...son maître?

© N.Corbard
© N.Corbard

Près d'Alençon, un centre d’éducation canine pratique le « Dogmanship »: une méthode qui privilégie la relation, la coopération et la communication.

Par Stéphanie Potay

Aucune contrainte qui pourrait engendrer de la frustration, laisser le chien être chien. Nitsan Lir, un éducateur d'origine israélienne, applique la méthode dite Dogmanship, à Moulins-Le-Carbonnel dans la Sarthe (72), à deux pas d'Alençon (61). 
 Exit les méthodes traditionnelles basées sur la crainte, le dressage, l’obéissance, la dominance. 

 Le chien n’a besoin que d’une seule activité : explorer. Il est olfactif, renifler est un besoin vital . Ici,les chiens vivent ensemble,  sont en interaction 

Cette nouvelle méthode d’éducation, basée sur le respect du chien, ses émotions, sa sensibilité, permet au final d’aider l’animal (et « son humain ») à trouver sa place dans le groupe, dans la famille.


Pas d'ordre, mais une requête, une invitation…

La méthode d'éducation canine, le Dogmanship, est basé sur une relation saine entre l'homme et l'animal. Nitsan Lir met des limites mais invite le chien à faire ses propres choix

Nitsan Lir pratiquait cette méthode sur les chevaux dans son haras en Israël. Il s'est formé au Dog Man Ship en Seine-et-Marne. 

Grâce à cette nouvelle méthode, le changement du comportement des chiens est impressionnant…moins d'aboiements ou d'agressivité… et surtout une relation avec l'homme fondée sur la complicité

« Ce ne sont pas des animaux de cirque, 
ici pas question d’apprendre au chien des ordres tels que « au pied », « pas bouger » ou « coucher ».

Dog Man ship

Reportage Nicolas Corbard et Carole Lefrançois

Sur le même sujet

Patrimoine vivant: Parurerie florale

Les + Lus