Salles de sport réservées aux femmes : transpirer sans se soucier des regards

Publié le

Le concept existe depuis le début des années 2000 mais peine à trouver sa place, les salles de sport réservées aux femmes regagnent néanmoins du terrain en Normandie. Une nouvelle salle ouvre à Alençon dans l'Orne pour permettre de s'entraîner sans se soucier des regards.

Les franchises peinent à rester ouvertes sur ce créneau : les salles de sport 100 % féminines ne font pas forcément recette. Curves a fermé ses salles de Petit-Quevilly ou Hérouville-st-Clair, même scénario pour Lady Fitness à Rouen ou Lady Mooving à Bayeux. Mais certaines structures résistent et attirent toujours. De nouveaux concepts voient aussi le jour.

Une nouvelle salle à Alençon

Après une carrière en tant qu'assistante de gestion dans une entreprise, Fatima Fanouillet a décidé de passer son diplôme BPJEPS afin de pouvoir donner des cours collectifs et se spécialiser en musculation et haltérophilie. Petite originalité, c'est à des femmes qu'elle va enseigner. C'est un choix qu'elle revendique pour permettre aux licenciées de profiter pleinement d'un sport sans se soucier du regard des hommes. Sa salle, FF Studio, va ouvrir ses portes à Alençon dans l'Orne.

"L'idée m'est venue quand j'ai eu mes enfants, 30 kilos par grossesse ! Quand je suis retournée en salle de sport, j'ai senti les regards et les critiques". 

Je me suis dit "je ne veux plus jamais ça, je me suis mise dans la tête de celles qui vivent ça tout le temps !"

Fatima Fanouillet - gérante de FF Studio à Alençon

Une ouverture saluée et ... critiquée

Cette gérante a investi plus de 250 000 euros dans cette nouvelle salle qui ouvre ses portes le 19 septembre 2022. La coach sportive va y donner des cours de renforcement musculaire, de fitness, stretching, zumba et d'ici 3 ans, elle espère pouvoir investir dans des machines pour installer une véritable salle de musculation. Elle reçoit déjà des appels de femmes motivées, mais sur les réseaux sociaux, certaines critiquent sa démarche, elle s'en explique sans complexe.

Ce sont des féministes qui m'ont expliqué qu'avec cette salle on retourne en arrière, ce n'est pas défendre les droits de la femme. Moi je ne vois pas en quoi je vais à l'encontre de nos droits, c'est quelque chose qui vient s'ajouter !

Fatima Fanouillet

Lady Fitness à Caen depuis 22 ans

Lady Fitness est une salle qui résiste ! Ouverte il y a 22 ans par une cheffe d'entreprise, Corinne Fleury, cette structure 100 % féminine a trouvé son rythme. Entre 500 et 600 adhérentes sont fidèles à ces cours adaptés à leurs besoins spécifiques. " Les cours sont sur-mesure, on n'a pas tout à fait les mêmes besoins que les hommes. Par exemple, les pompes, pour les femmes c'est plus difficile, en revanche : on va travailler plus les fessiers".

On retrouve beaucoup de femmes qui ne veulent pas se faire embêter, d'autres qui ont besoin d'être au calme, moins regardées ! Un club de sport, c'est un lieu de rencontres comme un autre mais pour certaines femmes, c'est gênant. Faut oser transpirer, se déhancher sur un air de zumba... certaines femmes y arrivent mieux sans regard masculin autour.

Corinne Fleury

Créatrice et gérante de lady Fitness

Une salle de sport réservée aux femmes ©Bérangère Dunglas / France télévisions

La recette du succès de cette salle indépendante, c'est aussi l'installation d'un concept beauté et cocooning plus large. On y trouve des prestations de massages, soins de beauté, salon de coiffure, séances avec un ostéopathe. Pour l'entrepreneuse, c'est une bonne façon de se démarquer et continuer à bien fonctionner là ou d'autres franchises ont déjà fermé leurs portes.

Des espaces réservés aux femmes dans des clubs mixtes

Autre alternative pour mieux inclure toutes les femmes, certains clubs proposent une salle dédiée. C'est le cas à L'Arène, implantée en métropole rouennaise. Depuis 2019, cette structure indépendante a mis à la disposition des femmes une salle de 400 m2 dans son club de Petit-Quevilly " On s'est organisé comme ça, parce qu'il y a de la demande, notamment pour les femmes de culture musulmane, pour qui la mixité est délicate."

Cette salle 100 % femmes est équipée des mêmes machines qu'en salle mixte, sauf pour les poids libres puisque le sol n'est pas adapté. Il y a des machines guidées, et de quoi faire du cardio. Les femmes utilisent plus les machines pour travailler le bas du corps, plutôt que muscler le haut. Il y a vraiment de la demande pour ces salles !

Anthony Carpentier - manager à l'Arène

Preuve que la formule fonctionne, cette entreprise met également à disposition une salle pour femmes dans son nouveau club installé à Rouen et ouvert à cette rentrée 2022.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité