Le torchon brûle entre les commerçants et le nouveau maire d'Alençon

Joaquim Pueyo et Emmanuel Darcissac, l'ancien et le nouveau maire d'Alençon
Joaquim Pueyo et Emmanuel Darcissac, l'ancien et le nouveau maire d'Alençon

Tout allait bien avant. Mais en 6 mois, le remplaçant de Joaquim Pueyo s'est mis les représentants des commerçants de sa ville à dos. Alors qu'Alençon a besoin d'une politique efficace pour dynamiser son centre-ville. Les représentants des commerçants jettent l'éponge pour mépris.

Par Alexandra Huctin

Le reportage de Nicolas Corbard et Damien Migneau .

Les commerçants et la mairie d'Alençon en plein divorce


Comme ils se sentent écartés, ils ont voulu crée l'électrochoc. La démission de leur seul président n'aurait certainement pas suffit pour y parvenir. alors c'est tous ensemble qu'ils ont annoncé leur démission collective. Alors ce mercredi 24 janvier 2018, Emmanuel Turpin,le  président de l’Office de commerce et de l’artisanat d’Alençon annonce sa démission par communiqué de presse, suivie de celle de tous les membres commerçants du conseil d’administration. 

L'Office de Commerce et de l'Artisanat représente une centaine de commerçants à Alençon et sa mission depuis sa création, il y a 4 ans, consiste essentiellement à redynamiser l'hyper centre, à travers des animations et opérations spéciales.


Visiblement il y a de l'eau dans le gaz depuis que la Ville des Ducs a changé de premier magistrat en juillet 2017. Dans un courrier adressé à Emmanuel Darcissac, le nouveau maire, le président de l’Office affirme : "nous ne sommes plus écoutés comme par le passé avec M. Pueyo."

Des "incidents" récents  sont cités dans ce courrier comme la désactivation d'une adresse mail, la coupure d'une ligne téléphonique... tout cela décidé sans même en faire part à l'Office et les premières personnes concernées. Et c'est, selon l'association, le poste même du Manager de ville qui est visé. 

La mairie qui subventionne l'association à hauteur de 60 000 euros par an, ne comprend pas cette fronde. 




Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus