Ancien champion de moto-cross originaire de l'Orne, "Five" va faire la première partie d'IAM à Alençon

Frédéric Guérin, alias Five, s'est reconstruit par le rap après un grave accident de moto. Le jeune homme de 30 ans va se produire, dimanche, à Alençon, lors du concert du mythique groupe de hip-hop marseillais.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Des pistes de super cross aux salles de concert, Frédéric Guérin, alias "Five", a toujours cherché le grand frisson. Né à L’Aigle (Orne), habitant de Rugles (Eure), le rappeur a le privilège de jouer la première partie du concert du groupe IAM, qui se produit dans la salle de concert La Luciole, à Alençon, dimanche 31 mars.

"Jouer avant IAM, c’est iconique. C’est un groupe pionnier, qui a popularisé le rap en France. J'ai découvert la musique avec eux ! Et leurs titres sont encore très écoutés aujourd’hui", évoque l'ancien pilote de moto professionnel. Preuve en est, les 400 places mises en vente par le programmateur s'étaient écoulées en moins de quatre heures, vendredi 3 juin. Au total, ce sont quelque 600 places qui ont été vendues pour le concert du groupe de rap marseillais, qui fêtera bientôt ses 40 bougies.

Repéré par Hoshi

Pour Frédéric Guérin, se produire sur la même scène que les interprètes des tubes « Petit Frère » ou « L’Empire du côté obscur », vendus à près de 1,6 million d’exemplaires, est une vitrine unique. "C'est une opportunité unique à de nombreux titres : c'est intéressant pour l'écho, pour la partie scénique et pour présenter de nouveaux sons. Je vais faire pour la première fois ce soir des musiques de mon prochain album, qui sortira en deux parties, fin mai et en fin d'année". Pour se produire ce soir, Five (son nom de scène) a été retenu par le programmateur et les équipes d'IAM parmi un panel d'artistes. Si la cuisine interne reste secrète, le jeune homme peine encore à réaliser sa nomination, à quelques heures du concert.

Five n'en est pourtant pas à son coup d'essai. Le trentenaire avait réalisé la première partie des concerts d'Hoshi, début 2022. "Mais IAM, c'est spécial. L'impact est double : c'est un monument du rap et c'est à quelques kilomètres de chez moi", ajoute-t-il.

La passion du Normand pour le rap remonte à l'enfance. Dès 13 ans, l'Ornais commence à mixer des CD dans sa chambre et s'essaye à la composition. Parti suivre une carrière dans la moto-cross, en Europe et à l'international, il délaisse ses premiers amours, avant qu'un accident ne lui fasse retrouver ses carnets de chant, près d'une décennie plus tard.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FIVE🪐 (@fiveofficiel)

Pilote professionnel, champion du monde en équipe junior puis champion de France et des USA en catégorie 250, Frédéric Guérin a subi un grave accident lors d'une compétition aux Pays-Bas : "un pilote s'est manqué, et a atterri sur mon dos" explique-t-il. Devenu paraplégique, et contraint à une longue convalescence aux Etats-Unis, l'écriture devient son remède : "La musique m'a sauvé la vie, c'est ma passion et même plus que ça : c'est un refuge", évoque sans ambages le jeune homme.

"La musique m'accompagnait dans le sport. J'en étais un gros consommateur. J'essayais de composer quelques trucs pour m'occuper dans mon temps off"

Five, rappeur

<< A VOIR AUSSI : Five dans l'émission "Bavette normande" >>

Après un album gratuit et un premier EP, Ego, sorti en 2019, le rappeur entre en contact pendant le confinement avec la chanteuse Hoshi, qui le repère après avoir écouté l'un de ses titres sur les plateformes de streaming. L'artiste, nommée aux victoires de la musique, le prend alors sous son aile et le met en contact avec sa manageuse. Tout s'accélère pour le jeune homme, qui signe en maison de disques avec le label Jo&Co pendant un an et sort un album : Pays-Bas. 

Five a fait de son accident une source d'inspiration. Dans ses chansons, mêlant rap et électro, le Normand évoque sa mélancolie mais aussi sa rage de vaincre. Des thématiques qu'il partage avec IAM. "C'est la force de la musique, chacun peut s'approprier une chanson. Nous avons des parcours très différents, pourtant nos textes se recroisent", évoque-t-il. Dans son nouveau morceau "Les coudes en sang", Five se met en scène, les roues de son fauteuil en feu : "J'ai gardé ce goût du frisson. Je retrouve l'adrénaline de la moto avec la scène. Comme avant une course, la pression monte petit à petit... Mais une fois sur scène, je prends une minute pour me mettre dedans et c'est parti". Et de conclure : "Etre devant 600 personnes à bloc ce soir, ça va être une expérience complètement folle".