Désert médical : l'Orne passe sous la barre des 200 médecins généralistes !

A la fin du mois, l'Orne ne comptera plus que 195 médecins. Soit un docteur pour 1500 habitants. La situation est d'autant plus alarmante que leur moyenne d'âge est de 57 ans.

A la fin du mois, une des médecins de Longny-Sur-Perche part à la retraite. D'après le conseil de l'ordre des médecins de l'Orne, il ne restera donc plus que "195 généralistes dans ce département". Soit un praticien pour 1500 habitants. A titre d'exemple, Alençon a perdu six médecins en trois ans.


Moyenne d'âge 57 ans 

Plus inquiétant, la pyramide des âges. Les médecins généralistes ont en moyenne 57 ans, ce qui laisse présager une nouvelle vague de départs d'ici les prochaines années. 


Arrivée de 7 médecins espagnols

Et pourtant les initiatives ne manquent pas. Le Conseil de l'ordre des médecins de l'Orne a fait venir sept médecins espagnols ces deux dernières années :
- Athis-de-l'Orne
- Le Sap
- La Ferté-Frênel
- Rai
- Longny-au-Perche
- Berd'huis
- Le Theil sur Huisne

Ce fléau perdure depuis les années 90, avec un numerus clausus en première année de médecine bien faible. Trop même car sur le terrain, cette politique se traduit par l'augmentation nette des déserts médicaux.