• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

LOCB Musique et grande guerre

Les infirmières de la grande guerre
Les infirmières de la grande guerre

L’Orchestre Régional de Normandie joue des partitions de 14-18 sur des photos d’époque. Un historien intervient pour remettre en perspective musique et images.
 2angles, à Flers, accueille Keïta Mori, un artiste japonais qui dessine sur les murs avec des fils. Etonnant et magnifique

Par Sabine Daniel

On parle souvent des chansons écrites sur le Front pendant 14-18. Les militaires désoeuvrés composaient, sculptaient, dessinaient, pour chasser l’ennui et conjurer la peur.
On parle moins des civils, des familles restées à l’arrière dans l’attente, l’angoisse.
C’est de tout ça dont il est question dans ce spectacle « Musique et société , musique au cœur des civils-1918 » .
C’est samedi 14 à Les Pieux à l’Auditorium de l’école de musique, 20h30 ; et à Cabourgla Sall’in le samedi 21 à 20h30

Keita Mori est un artiste japonais passé par l’école des beaux arts de Paris.
Il vient de terminer une résidence au relais culturel régional de Flers, ville au passé textile important, et laisse en exposition ses créations jusqu’au 12 mai.
Intitulée « Les nuages sans ciel » cette exposition sera désinstallée par l’artiste lui-même.
Keita Mori ne fait aucun plan, il dessine ses œuvres éphémères sur les murs et dans l’espace sans règle, compas ou équerre, avec du fil et un pistolet à colle pour seul outil.
LOCB Musique et grande guerre

 

Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus