Illectronisme : un bus numérique sillonne l'Orne pour former à l'utilisation d'Internet au quotidien

© N.Corbard
© N.Corbard

Remplir sa déclaration d'impôt, imprimer des photos reçues sur sa tablette : des tâches aisées pour certains, complexes pour d'autres. Un bus numérique itinérant parcourt l'Orne pour aider à ces utilisations concrètes d'Internet et lutter contre l'illectronisme.

Par L.A.

Qu'est-ce que l'illectronisme ?

L'illectronisme, c'est le manque ou l'absence de connaissances suffisantes pour utiliser les ressources numériques. C'est le terme utilisé pour désigner la difficulté d'utiliser Internet dans la vie de tous les jours. 

C'est le pendant numérique de l'illetrisme, l'incapacité à déchiffrer un texte simple.

L'illectronisme est l'incapacité à utiliser les dispositifs numériques de base. Il s'agit des mails, du traitement de texte pour préparer un CV ou encore la simple saisie de questionnaires, nécessaires pour remplir une déclaration d'impots ou transmettre des infos à Pôle emploi par exemple.
 

13 millions de français se déclarent en difficulté avec le numérique


En 2017, 13% de la population âgée de plus 18 ans ne se connecte jamais à Internet, soit 6,7 millions français.
  • 74% des Français non-diplômés ne s’estiment pas compétents pour utiliser un ordinateur
  • 54% des Français adultes ont acquis des compétences numériques seuls
  • si 41% des personnes ayant de bas revenus n’ont jamais appris à se servir des outils numériques, 48% souhaitent être formées
Pourtant, aux débuts du web, les municipalités proposaient des ordinateurs en libre service et des formations gratuites pour s'initier à ces nouvelles technologies naissantes. C'était l'époque des cybercafés et des apprentissages collaboratifs, au début des années 2000. Et puis peu à peu, l'Internet est entré dans les maisons avec l'ordinateur individuel, les forfaits internet se sont démocratisés. Et dans le même temps, un fossé s'est creusé entre ceux qui utilisent les nouvelles technologies et ceux qui ne les maîtrisent pas.
L'utilisation d’Internet n'est plus un luxe mais une nécessité. Pôle emploi exige depuis des années une adresse mail. Même pour déclarer ses impôts, il faut obligatoirement être connecté.
 

Un bus du numérique parcourt l'Orne

Pour se rapprocher au plus près des personnes qui en ont besoin, c'est un bus du numérique qui parcourt l'Orne, allant au devant des utilisateurs. 

Faire son dossier à Pôle Emploi, ça passe par le numérique, faire son dossier pour les impôts ça passe par le numérique, à la CAF c'est pareil. Le but c'est d'essayer d'apporter un peu de confiance et d'explications pour utiliser ce nouvel outil de manière autonome. Michelle Lemaître, Présidente de l'association la boîte aux lettres

Le bus se rend dans différentes communes de l'Orne pour proposer des formations sur une matinée et démystifier l'outil. Il a été mis en place par des associations, notamment la Boîte aux letttres, spécialisée dans la lutte contre l'illetrisme. Il est financé par le conseil départemental. A son bord, des formateurs aident aux démarches administratives, expliquent comment utiliser une tablette, imprimer ses photos, regarder un programme en replay. Chaque question concrète qui bloque un utilisateur peut trouver ici sa solution. Les seniors sont les bienvenus, mais pas seulement :

Certains jeunes peuvent sembler particulièrement à l'aise avec les réseaux sociaux mais se trouver désemparés pour remplir un dossier d'inscription en ligne. Le bus numérique s'adresse aussi à eux. Benjamin Monnereau, formateur  Startech Normandie

Reportage N.Corbard, G.Le Gouic
Intervenants : Christiane et Lina, habitantes de Carrouges / Benjamin Monnereau, formateur / Michelle Lemaître, Présidente de l'association La Boîte aux lettres

Sur le même sujet

Nous étions des étrangers (52min) : un documentaire de Fabrice Tempo et Frédéric Conti

Les + Lus