• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Tourisme lunaire. Le rêve d'un normand !

La lune comme destination de voyage. Un rêve de plus en plus réel, auquel certains avait déjà pensé en 1959 / © UPI/MAXPPP
La lune comme destination de voyage. Un rêve de plus en plus réel, auquel certains avait déjà pensé en 1959 / © UPI/MAXPPP

En Février 1959, André Steinmetz, est le premier à faire acte de réservation pour un voyage lunaire. C'est l'agence Cook qui enregistrera la réservation en tant que premier voyagiste lunaire déclaré. 

Par Simon Derrien

Qui n'a jamais rêvé d'aller poser un pied sur la Lune ? Si les premiers Hommes à le faire sont des astronautes américains, le 20 juillet 1969, un français s'imagine aussi partir en voyage sur le satellite. En Février 1959, il réserve tout naturellement un aller retour pour l'astre de la nuit. Si l'idée paraît folle, elle est en tout cas prise très au sérieux par l'agence de voyage Cook, premier organisme de voyage lunaire déclaré. Pour presque 16 millions de francs, André Steinmetz achète donc un billet aller retour pour la Lune. 
 


En 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, à bord de la célèbre mission Apollo 11, sont les premiers Hommes à poser le pied sur l'astre céleste. Mais André Steinmetz , y a pensé 10 ans plus tôt. Non pas pour la science, mais pour le tourisme. Si le prix d'un tel voyage est prohibitif, plus de 15 millions de francs. Cela n'effraie pas pour autant le retraité. M. Steinmetz sait déjà qu'en revenant d'un tel périple, il réussirait à faire argent des expériences vécues sur le soleil de la nuit. 
 


En réalité, ni André Steinmetz ni les rares autres clients à avoir verser un acompte pour un voyage lunaire n'y sont jamais allés. Mais aujourd'hui la réalité d'un voyage lunaire est de plus en plus proche. Certaines agences spatiales privées comme Space X ou Virgin Galactic promettent des départs possibles à l'horizon de 2025. 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus