Les pêcheurs dieppois se mobilisent contre la baisse des quotas pour la sole

C'est un poisson noble et savoureux, qui remporte toujours le même succès sur les étals et que l'on retrouve régulièrement sur les tables de fête, mais la sole pourrait devenir encore plus rare chez le poissonnier dès 2016. L'Europe a décidé de baisser une nouvelle fois les quotas, l'an prochain. 

Après une première baisse de 27% des quotas de pêche pour la sole, à Dieppe (Seine-Maritime), les professionnels s'inquiètent d'une nouvelle diminution de 30% prévue par l'Europe pour l'année 2016. Aujourd'hui, ce poisson de fond apprécié du public représente près de 80% des prises pour certains bateaux haut-normands. Les marins pêcheurs ont des propositions techniques qui permettraient de maintenir la ressource sans diminuer de manière drastique les quantités pêchées. Yannick Pourchaux, Président du comité régional des pêches de Haute-Normandie les détaille en vidéo :

(Reportage d'Angèle de Vechhi et Stéphane L'Hôte avec les interviews dans l'ordre de :

  • Laurent Resse, pêcheur, patron du Ptit Fredo
  • Yannick Pourchaux, Président du comité régional des pêches de Haute-Normandie)
Les professionnels de la pêche espèrent faire entendre leurs propositions lundi 14 décembre 2015 lors d'un Conseil des ministres européens de la pêche, à Bruxelles.