Réparation urgente sur un équipement sensible de l'ISS: Thomas Pesquet rassurant

© ESA
© ESA

Les astronautes américains Peggy Whitson et  Jack Fischer ont débuté mardi une sortie orbitale à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS) pour effectuer une réparation urgente. Selon leur collègue français Thomas Pesquet "tout reste sous contrôle".

Par avec AFP

Les deux réparateurs de l'espace ont émergé du sas de décompression de l'avant poste orbital à 11H20 GMT pour une expédition qui doit durer deux heures et demie. Peggy Whitson, 57 ans, commandant de l'équipage de la Station spatiale et Jack Fischer, 43 ans, ingénieur de vol, doivent remplacer un boîtier relais des données informatiques qui est tombé en panne samedi. Cette pièce clé avait été installée en mars dernier.


C'est une des deux unités à l'extérieur de l'ISS qui contrôlent notamment le fonctionnement des radiateurs et des circuits de refroidissement de la Station ainsi que les antennes solaires. Autant de systèmes vitaux pour le fonctionnement de la station. Pendant que Peggy Whitson remplacera cet équipement informatique, Jack Fisher installera des antennes sur le module américain Destiny pour améliorer les capacités de communication sans fil pour les futures marches dans l'espace.

L'astronaute français Thomas Pesquet a aidé les deux marcheurs de l'espace à se préparer dans le sas pour leur sortie. Sutr Twitter le Normand se veut rassurant et indique que "tout reste sous contrôle".

 
L'astronaute français doit revenir sur Terre le 2 juin à bord d'un vaisseau Soyouz après un séjour de six mois dans l'ISS.

L'aventure des collégiens de Bellême avec le spationaute normand Thomas Pesquet [feuilleton] - France 3 Normandie

Faire des vols spatiaux autant d'occasions de vulgarisation scientifique, c'est l'une des missions de la NASA. Ainsi, parmi de nombreux projets éducatifs, la NASA, l'Agence Spatiale Européenne et le CNES ont retenu celui du collège Roger Martin du Gard de Bellême (Orne).



Sur le même sujet

Les + Lus