• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Combien de pluie est-il tombé à Rouen, Caen, Evreux, en janvier ? un record !

A Caen, la prairie commence à se remplir sérieusement... / © CG France 3 Normandie
A Caen, la prairie commence à se remplir sérieusement... / © CG France 3 Normandie

Depuis trois semaines, il est tombé deux fois plus de pluie que la normale (c’est-à-dire par rapport à la moyenne des 30 dernières années) en Normandie. Focus :

Par L.A.

2 fois plus de précipitations que la normale

A Rouen, il est quasiment tombé trois fois plus de précipitations depuis janvier qu'à la même période l'an dernier : il est tombé 145 mm de pluie en 3 semaines, contre 54 mm en 2017. "C'est le secteur où il a le plus plu", explique Karine Aroles, de Méteo France -Boos. 
A Evreux, on note 81 mm de précipitations contre une normale de 36 mm.

Au mois de janvier 2018, il est tombé deux fois de précipitations que la normale (c’est-à-dire par rapport à la moyenne des 30 dernières années), dans le Calvados, l'Orne et la Manche, nous explique Nicolas Buffard de Méteo France-Carpiquet

A Carpiquet, en 3 semaines, il est ainsi tombé 84 mm d'eau contre 47 mm (pour la normale).
A Deauville-Saint Gatien, 113 mm contre 55 en moyenne
A Lisieux, 61 mm contre 119 mm
A Caumont l’Eventé, 150 mm d’eau contre 71 mm
A Cherbourg, 115 mm contre 113 mm

En ex-basse Normandie, les secteurs où il est tombé le plus pluie est le plus tombé sont ceux du Bocage du Calvados et de l’Orne, ainsi que le Sud du Pays d’Auge.

Ces précipitations importantes s’ajoutent à celle de décembre, qui elles aussi étaient excédentaires.
La Seine-Maritime et l'Eure présentent cette année un excès de 70% de précipitations par rapport à un mois de décembre habituel.
En moyenne dans l’Orne et le Calvados, il est tombé 40% de pluie de plus qu’à l’accoutumée. Des chiffres qui peuvent monter au double des précipitations habituelles selon les secteurs, comme à Caen ou les marais de la Dive par exemple.

Les années se suivent sans se ressembler​

L’an dernier, dès fin janvier 2017 avaient lieu les premières réunions sécheresse en Normandie. En janvier 2017, le déficit de précipitation était de 20 à 60 % . 

Ainsi à Carpiquet en janvier, il était tombé 37 mm d’eau contre 47 pour la normale (et 84 cette année).

En 2016, tout secteur confondu, il n’était tombé que 20  à 30 % de ce qui tombe normalement en Normandie, soit un déficit de 80 à 70% .
Il était alors tombé 66 mm de pluie à Rouen et 62 mm à Evreux quand à Carpiquet le déficit était déjà de 80% avec 11 mm de pluie tombée.

Une pluviomètre exceptionnelle dans tout le pays




Sur le même sujet

Nicole Belloubet à propos du CEF

Les + Lus