Régionales 1er sondage : Morin en tête, FN devant le PS au 1er tour

Publié le Mis à jour le

Selon un sondage BVA pour la presse régionale, le candidat UDI/Les Républicains serait crédité de 36% des suffrages au second tour devant un PS à 34 et un FN à 30%. Le FN passe devant le PS au 1er tour.

Selon le sondage de BVA , commandé pour la presse écrite en région, la Normandie basculerait à droite le 13 décembre. L'avance de la liste dirigée par Hervé Morin serait courte, deux points seulement la séparerait de celle du candidat socialiste Nicolas Mayer-Rossignol, le Front National et ses candidats dirigés par Nicolas Bay arriverait en troisième position à 30%.

La vraie surprise du sondage est justement le score du FN dans les intentions de vote dès le premier tour. Les candidats du parti de Marine Le Pen devanceraient les sortants socialistes de 4 points.

Au regard du mode de scrutin, une élection proportionnelle avec prime pour les candidats arrivés en tête dans les 5 départements, rien ne semble joué. La droite parlementaire à la différence d'autres régions de l'ouest et en particulier dans les Pays de Loire (Bruno Retailleau le candidat les Républicains fait 4 points de plus qu'Hervé Morin au premier tour et distance largement le PS et le FN) peine en Normandie face au front National. Le sondage crédite seulement d'un 1% le parti "debout la France" proche de Nicolas Dupont Aignan et de ses candidats prônant la défense de la ruralité. Le sondage ,ayant une marge d'erreur annoncée de 3,5%, la déperdition des voix de droite vers les candidats souverainistes sera une des clés de l'élection.

Autre clé du scrutin, l'abstention. Dans le sondage BVA, plus de 30 % des personnes interrogées ne choisissent aucun candidat. Traditionnellement ayant plus de mal à mobiliser son électorat, le candidat de gauche et en particulier celui du  PS, aujourd'hui à la tête des deux exécutifs normands, devra faire jouer de ses réseaux en particulier dans les quartiers populaires de Seine-Maritime -le département avec le plus de représentants à la région- si Nicolas Mayer-Rossignol veut éviter de perdre la tête de la Normandie. 


Sondage BVA pour la presse écrite régionale  réalisé par internet du 6 au 14 octobre sur un échantillon de 800 personnes inscrites sur les listes électorales en Normandie.

Sondage BVA presse régionale Normandie