Rentrée scolaire : voici comment fonctionnent les cantines, sous protocole Covid

"Et le masque, j'en fais quoi pendant que je déjeune à la cantine ?" Quel est le parent qui n'a pas eu à répondre à la question de sa progéniture, avant cette rentrée inédite ? Les cantines refonctionnent comme avant le confinement, enfin pas tout à fait. Le masque est au centre des nouveautés. 
Savoir quand enlever son masque et quoi en faire ?
Savoir quand enlever son masque et quoi en faire ? © Alexandre MARCHI/maxppp
C'est une question d'hygiène et de bon sens dans la lutte contre la propagation de la Covid-19 : que faire de son masque pendant le déjeuner à l'école. Dois-je le porter ? L'enlever? Le mettre dans ma poche ? Sur mon plateau ? Le reprendre après ? Bref, que faire de mon masque pendant le temps de restauration scolaire ? Les questions n'en finissent pas et ce n'est pas toujours facile d'y répondre.

Où poser son masque pendant le déjeuner ?

Le masque est obligatoire à l'entrée du restaurant scolaire et dès qu'on se déplace dans celui-ci, mais pas à table, c'est une évidence, pour manger. 
Mais alors où le poser quand on s'assoit ? "C'est l'une des grandes questions en tant que principal de collège, en préparant cette rentrée", explique Hugues Broustail, principal du collège Dunois à Caen et secrétaire académique Normandie du SNP-Direction Education Nationale UNSA, le syndicat des directeurs de collège.

Le protocole sanitaire du ministère expose un cadre mais comment fait-on pour l'appliquer localement ? La première partie de la crise sanitaire a montré que trop de décisions centralisées nuisent au bon sens. Cependant le ministère a défini une ligne de conduite pour tous. 

"Comment poser son masque lorsqu’il n’est pas utilisé ? Lorsque le masque n’est pas utilisé, les élèves et les personnels doivent porter une attention particulière à la manière dont ils enlèvent et entreposent leur masque en vue d’une réutilisation future. Le masque peut être suspendu à une accroche isolée ou replié sans contact entre extérieur et l’intérieur du masque et placé dans une pochette individuelle", précise le protocole sanitaire de la rentrée 2020-2021 mis à jour le 26 août.

Le suspendre? " C'était difficile à mettre en place dans mon établissement. Moi j'ai penché pour la distribution régulière dans l'établissement de petits sacs plastiques où les élèves devront le mettre, avant de glisser ce sac dans leur poche" explique Hugues Broustail.
 

Un sac congelation ou un sac pour fruits et légumes pour ranger son masque ?

Ainsi, à la maison ou dans l'établissement, l'enfant doit avoir à sa disposition, sur lui, des petites pochettes, type "sac de congélation". Le recyclage se pense aussi : pourquoi ne pas réutiliser les sacs plastique ou papier des fruits et légumes achetés dans la semaine ?  D'autres penseront aux réserves de sac à crottes (pour les chiens) vendus dans les solderies quelques centimes le rouleau. Il y existent plein de solutions pour diminuer les coûts. 

On ne laissera jamais un enfant sans masque ou sans petit sac pour gérer son temps de repas scolaire. Dans mon établissement, je m'y engage. 

Hugues Broustail, principal de collège à Caen

On peut aussi imaginer que le masque soit posé sur une serviette de cantine propre, dans les établissements qui gèrent la blanchisserie des serviettes de table : il suffit d'en distribuer deux par élèves, plutôt qu'une.

"Localement, il y aura certainement plein d'idées nouvelles et nous partagerons les expériences petit à petit", espère le principal heureux de retrouver tous ses élèves (après tant d'absence). Les sixièmes, cette année, l'ont particulièrement ému : "Ils étaient là bien sages et contents de reprendre malgré le masque, ça m'a touché."


Le masque sera changé lors de la première heure de cours de l'après-midi

Là aussi c'est une règle qui peut varier selon l'établissement. Mais beaucoup penchent pour cette option. En effet, le masque du matin doit dervir jusqu'à l'entrée dans la cantine, pendant le service et après. Il faudra donc le remettre aussi pour la récréation du midi, qui est parfois longue. 

"J'ai demandé aux professeurs qui gèrent la dernière heure de cours avant la cantine de rappeler les consignes du masque au restaurant scolaire et du savoir vivre en collectif, chaque jour. De la même manière c'est le professeur qui aura les élèves en premier, l'après-midi, qui leur fera changer le masque avec le rappel des consignes d'hygiène, du type se laver les mains avant, etc.", précise Hugues Broustail.
 

A la cantine, réorganisation des espaces selon l'effectif

En dehors du masque, il n'y aura pas d'autres nouveautés à la cantine ou au self. 

Les espaces sont aménagés et l’organisation conçue de manière à rechercher la plus grande distanciation possible entre les élèves. La stabilité des groupes est également recherchée. Dans la mesure du possible, les élèves déjeunent tous les jours à la même table (en particulier à l’école primaire).

Protocole sanitaire de l'Education Nationale

Des plats, des desserts et des fruits servis à l'assiette

On ne met pas les mains partout, c'est la règle d'or. Surtout qu'elles ne seront lavées qu'à l'entrée et à la sortie du refectoire.
Dans certains selfs, les enfants auront à poser sur leur plateau une grande cuillère (en plus de la fourchette et du couteau) pour se servir dans les plats proposés devant eux. Ailleurs, on a retenu le service à l'assiette, encore faut-il la place nécessaire.

En effet le ministère demande aux établissements de "limiter les offres alimentaires en vrac (pains, bars à salades, desserts, corbeilles de fruits, etc.) au profit d’un dressage à l’assiette et/ou au plateau pour éviter les manipulations (adapter les modalités de conditionnement le cas échéant)."
 

A chaque classe, sa table

"De manière générale, une attention particulière est apportée à l’hygiène des mains, à l’aération des espaces de restauration, au balisage des sens de circulation où une distanciation peut être mise en place, ainsi qu’aux plages horaires et au nombre de services afin de limiter les flux et la densité d’occupation. Il est recommandé de limiter au maximum le brassage entre les classes, groupes de classes ou niveaux. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service. " Les règles communes à tous dans le protocole sanitaire laisse, là-aussi ,place au bon sens. Et localement, bien des variantes peuvent être proposées.
 

Les parents d'élèves se sentent oubliés 

C'est le principal regret de la présidente de la FCPE du Calvados. "Nous n'avons été ni consultés, ni associés, au protocole revu le 26 août. Aussi, moi j'aurais aimé que les collèges et les écoles gèrent la distribution et le nettoyage des masques chaque jour pour une plus grande égalité entre tous. C'est une question d'hygiène tout simplement. Le temps de la cantine aurait été moins angoissant pour les élèves et les parents. Il va y avoir des différences entre ceux qui auront de bons masques (et en quantité suffisantes) et les autres. Et je parle d'hygiène pas de coûts financiers. C'est encore une autre histoire", précise Catherine Lecomte, présidente de la FCPE 14.


La plupart des élèves vont poser le masque sur le plateau, et le remettront tout de suite en sortant, avant même de se laver les mains puisqu'on leur dira de le faire. C'est la règle, dès qu'on se déplace dans le restaurant scolaire."

Catherine Lecomte, Fcpe14



Au lycée Rostand, à Caen, chaque interne recevra, par exemple, 5 masques lavables. Ailleurs, notamment dans les collèges du Calvados, 2 masques en tissus offerts par le Département ont été distribués aux élèves ce premier jour de rentrée. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société confinement : conseils pratiques santé covid-19