Cet article date de plus de 5 ans

En Seine-Maritime et dans l'Eure, la gendarmerie recrute des réservistes en mars et avril

Le plan Vigipirate mobilise les forces de l'ordre. Les groupements de gendarmerie de l'Eure et de Seine-Maritime va organiser deux sessions de recrutement
© France 3 Normandie


La réserve de gendarmerie est constituée de 530 hommes et femmes en Seine-Maritime et dans l'Eure. Les 2 départements peuvent aussi compter sur 1966 gendarmes de métier.

Le plan vigipirate, la prolongation de l'état d'urgence sollicitent beaucoup les effectifs des forces de l'ordre. La gendarmerie bénéficie de la réserve. Des citoyens qui remplissent des missions rémunérées en dehors de leur travail habituel ou à la retraite.

Les attentats de janvier et novembre 2015 ont suscité un élan de personnes volontaires pour donner de leur temps libre pour le pays.

Deux sessopns de recrutement sont prévues en mars et avril par les groupements de l'Eure et de Seine-Maritime. Vous pouvez vous renseigner auprès du centre d'information et de recrutement de Rouen.

Reportage de Magali Nicolin et Olivier Flavien

Intervenants :
Chef d'Escadron Patrick Weiss, commandant la compagnie de Rouen
Gendarme Philippe Masson, réserviste
Lieutenant-Colonel Bernard Duquesnoy, Conseil réserve auprès du commandant de région

durée de la vidéo: 01 min 39
Seine-Maritime, Eure : la gendarmerie recrute des réservistes


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société