• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Au Havre et à Rouen des personnes âgées victimes de vol par ruse

© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie
© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie

Dans les deux cas, les voleurs ont réussi à entrer dans le domicile et à repartir avec de l'argent
 

Par Richard Plumet

La police le rappelle régulièrement : les personnes âgées et/ou isolées doivent être extrêmement prudentes et ne jamais laisser entrer des personnes inconnues.  

En ce début de printemps 2019 des voleurs, très mobiles, très habiles et très bonimenteurs, sont de retour et passent d'une ville à une autre pour commettre ce qu'on appelle des "vols par ruse" et même parfois des "vols par fausse qualité" en ciblant des personnes âgées.
 
Conseils contre les vols par ruse

Deux affaires de ce genre ont eu lieu récemment en Seine-Maritime.
 

Au Havre

Vendredi dernier, le 29 mars, une vieille dame de 97 ans est chez elle. On frappe à sa vitre : "je viens pour vous coiffer". Une fois à l'intérieur, une  jeune femme explique qu'elle fait une collecte pour un groupe scolaire. La grand-mère donne 5 euros.

Un homme arrive et rejoint la jeune femme. A eux deux ils vont pendant plusieurs minutes distraire l'attention de la vieille dame, comme, par exemple, en lui demandant un verre d'eau. Puis ils partent en expliquant qu'ils vont chercher du shampoing.
Evidemment, ils ne reviennent pas…

Et la nonagénaire découvre qu'une enveloppe a disparu. A l'intérieur il y avait 200 euros en liquide.   C'est seulement à ce moment qu'elle appelle Police-Secours en composant le 17. Une enquête est en cours pour tenter d'identifier et de retrouver les deux complices. Les enquêteurs doivent aussi établir comment la jeune femme savait qu'une coiffeuse devait effectivement venir au domicile de la Havraise ce jour là.
 
© France 3
© France 3

 

Près de Rouen

Quelques jours plus tard, le lundi 1er avril, vers 13h30, un habitant du Mesnil-Esnard, sur le plateau Est de Rouen, reçoit la visite d'un homme qui vient vendre des thermomètres à alcool. Des objets qui font plus de 35 centimètres de long.

L'homme explique que la recette de la vente doit servir à une œuvre de charité. L'habitant, un vieil homme âgé de 92 ans, ouvre sa porte, fait entrer le vendeur et le fait asseoir à la table de son salon.

Débute alors une comédie bien rodée qui a pour but de permettre au vendeur de découvrir où le vieux monsieur range son argent. Cinq euros ? C'est trop d'argent ! Avez-vous de la monnaie ? Vous n'avez que des billets ? Le piège se referme…

Le vieil homme part chercher son porte-monnaie dans une autre pièce. La discussion s'embrouille un peu autour d'un billet de 50 euros.
Finalement, le vendeur est prié de partir et est raccompagné à la porte du logement. L'homme part avec ses thermomètres …mais aussi avec plusieurs billets de 50 euros qu'il a réussi à prendre discrètement. 
Montant du vol : plus de 200 euros.

La police est appelée mais le vendeur, décrit par la victime comme quelqu'un de plutôt sympathique, n'est plus dans le quartier. 
La Sûreté départementale enquête.

Des relevés de traces et d'indices (dont des empreintes digitales) ont été réalisés par une équipe spécialisée d'experts de la police technique et scientifique.
 
Pour éviter les vols par ruse

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival de Pâques de Deauville : l'interview d'Yves Petit de Voize, son directeur

Les + Lus