Covid-19. Les mineurs de Seine-Maritime peuvent avoir leur première dose de vaccin dans les vaccinobus

Depuis ce mardi 15 juin, la première dose de vaccin est ouverte aux mineurs de 12 à 18 ans. Son accès peut être parfois compliqué selon notre lieu de résidence, loin d'un centre de vaccination. C'est pourquoi les vaccinobus sillonnent nos terres et ouvrent le vaccin même aux plus jeunes. 

Le vaccin est ouvert aux mineurs de 12 à 18 ans depuis ce mardi 15 juin avec autorisation parentale.
Le vaccin est ouvert aux mineurs de 12 à 18 ans depuis ce mardi 15 juin avec autorisation parentale. © France Télévisions

Voilà un bon bout de chemin parcouru par les personnels soignants en quelques mois seulement qui a permis l'ouverture de la vaccination aux adolescents de 12 à 18 ans depuis ce mardi 15 juin. La route vers la première dose continue, littéralement pour nos deux vaccinobus en Seine-Maritime qui ouvrent aussi leur accès aux mineurs. La semaine dernière, le Premier ministre Jean Castex évoquait le cap des 30 millions de Français primo-vaccinés qui venait d'être dépassé. Le rendez-vous pour les plus jeunes est donc lancé dès maintenant. 

Pour qu'un mineur puisse se faire vacciner, il lui faudra absolument un accord parental. D'autres cas particuliers seront pris en charge par le Département qui "s’engage à procéder à la vaccination des jeunes relevant de l’Aide Sociale à l’Enfance et plus particulièrement ceux dont le Conseil départemental assure la tutelle".

Des communes choisies sur critères 

Rien n'est laissé au hasard dans cette campagne de vaccination, les communes accueillant ces bus ont été sélectionnées sur quatre critères : l’éloignement par rapport aux centres de vaccination, le taux d’incidence, la présence de médecins, d’infirmiers ou de pharmaciens dans le secteur et l’absence d’unité mobile déployée par un autre partenaire de l’Agence Régionale de Santé.

Et voici le programme des tournées des vaccinobus complet et réajusté par le Département de Seine-Maritime :
Mercredi 16 juin : Saint-Saëns
Jeudi 17 juin : Belleville-en-Caux et Terres-de-Caux
Vendredi 18 juin : La Feuillie
Lundi 21 juin : Aumale et Argueil
Mardi 22 juin : Blangy-sur-Bresle et Cany-Barville

Mercredi 23 juin : Gournay-en-Bray et Ourville-en-Caux

Pour rappel, la prise de rendez-vous est obligatoire même pour ces vaccinobus. La priorité restant aux personnes vulnérables. Il vous est ainsi possible de prendre rendez-vous pour vous ou votre enfant (entre 12 et 18 ans) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 au 02 35 03 67 67. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société