Cet article date de plus de 5 ans

Crise agricole : un éleveur haut-normand vend et transforme sa viande lui-même

Thierry Beuzelin, un éleveur bovin et laitier, vend lui-même sa viande dans sa ferme à Veauville-les-Baons (Seine-Maritime),. Une démarche gagnante : il vend plus cher et fixe lui-même son prix.
© Bruno Delande
La plupart des éleveurs de bovins vendent leurs animaux à des abattoirs et à des industriels, qui les vendent à leur tour à la grande distribution. Beaucoup d'intermédiaires qui font des marges importantes et qui achètent la viande à un prix trop faible pour les agriculteurs.

Thierry Beuzelin, qui dirige depuis 20 ans une exploitation bovine et laitière à Veauville-les-Baons (Seine-Maritime), s'est directement attaqué au problème : il vend lui-même sa viande aux consommateurs. C'est une succession de crises sanitaires (la vache folle, la fièvre aphteuse) qui l'a décidé à se lancer, d'abord avec un camion frigorifique, avant d'installer une boucherie dans sa ferme en 2007. Un mode de fonctionnement qui a deux avantages : il vend sa production plus cher que dans la grande distribution et en fixe lui-même le prix. Il peut donc anticiper le résultat de l'exploitation et mieux se projeter.

© Bruno Delande
Le magasin mobilise deux employés à temps complet et Thierry Beuzelin et sa femme y consacrent eux-mêmes deux jours par semaine. Il travaille toujours avec des abattoirs, car il n'a pas un volume assez important pour en installer un dans sa ferme. 

© Bruno Delande
VIDEO : Emmanuelle Partouche et Olivier Flavien ont rencontré Thierry Beuzelin.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie consommation